Clôture du Magal 2023 : la prêche de Serigne Mountakha

A l'occasion de la clôture du Magal 2023, le Khalife des Mourides invite les fidèles à cultiver la "paix et le pardon."

Serigne Mouhamadou Mountakha Mbacké, à Dakar le 29 mai 2022

Les rideaux sont tombés sur la 129e édition du grand Magal de Touba clôturée par la cérémonie officielle qui marque le dernier acte de l’évènement. A cette occasion, le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, par la voix de son porte-parole, Serigne Bassirou Abdou khadre Mbacké, a exhorté les talibés à retourner aux enseignements de Serigne Touba qui se résument au culte exclusif de Dieu, le culte du travail et de la paix.

Dans sa communication, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, par la voix de son porte-parole Serigne Bass Abdou Khadre, a d’abord remercié toute la Umma Islamique, venue d’horizons divers du monde pour commémorer le départ en exil de Khadimoul Rassoul.

Le Khalife général des Mourides a exhorté les fidèles de retourner aux enseignements de Serigne Touba qui se résument au culte exclusif de la paix et du pardon. Le porte-parole de Serigne Mountakha a, en outre, rappelé le sens du Magal qui est une instruction du fondateur du Mouridisme. Il demande aux fidèles d’aller vers la quête de la connaissance, la dévotion, le culte du travail et la paix.

Serigne Bass Abdou Khadre est revenu sur le manque d’eau et les inondations lors du Magal. "Le Magal de cette année a coïncidé avec l'hivernage et nous rendons grâce. L'Etat a fait beaucoup d'efforts mais ce manque d'eau est dû aux nombreux fidèles qui sont venus dans la cité religieuse. Il est vrai que les populations ont souffert des inondations et du manque d’eau mais c'est la volonté de Dieu et nous devons lui rendre grâce. Comme l'a toujours fait Cheikhoul Khadim", a-t-il expliqué.

Antoine Diome annonce 23 milliards FCFA pour l'assainissement

ADVERTISEMENT

Cette année, le Magal coïncide avec la saison des pluies, ce qui a entraîné des inondations. Selon le ministre de l'Intérieur, Antoine Félix Diome, « grâce à la coopération de l'Office nationale de l’assainissement du Sénégal (ONAS), des sapeurs-pompiers et de la DPJ, d'importants travaux de drainage des eaux de pluie ont été réalisés pour minimiser ces problèmes. »

M. Diome a également tenu à rappeler les efforts du Président Macky Sall en faveur de Touba au cours de ses deux mandats. « Ces efforts ont touché divers secteurs, notamment les infrastructures, avec la construction de l'autoroute Ila Touba. Dans le domaine de l'assainissement, des travaux ont été effectués dans les environs de la Grande Mosquée et de nombreux quartiers qui étaient souvent sujets aux inondations. Un investissement de 23 milliards a été consacré à la deuxième phase de ces travaux qui sont en cours », a-t-il rappelé.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT