Covid-19 au Sénégal : Plus de 2700 cas et zéro mort lors des huit derniers mois

Depuis un an, il n'y pas eu un seul mort lié à la Covid-19 au Sénégal. Le nombre de décès est resté à 1 968 depuis le mercredi 15 juin 2022 mais, le virus est toujours en circulation.

Coronavirus covid-19 senegal

Ce jour-là, révèle le journal, le Sénégal enregistrait globalement 86 186 cas positifs dont 84 195 guéris et 22 patients sous traitement. Entre le mercredi 15 juin 2022 et hier, lundi 13 mars 2023, le ministère de la Santé et de l’Action sociale a dénombré 2 751 cas positifs, dont 27 enregistrés ces 30 derniers jours avec des infections journalières variant entre 0 et 4.

Hier, sur les 221 tests reconduits dans le bulletin quotidien, 2 sont sortis positifs. Ce qui porte le nombre de cas à 88 937 au total, dont 86 968 guéris et 1 968 décédés.

Moins de 4 millions de personnes vaccinées

Le Sénégal a certes fait tomber le masque, naguère incontournable, mais ne baisse pas les bras face à l’absence d’engouement de sa population pour la vaccination anti covid-19. Le ministère de la Santé informe que 2 123 141 personnes ont été vaccinées contre le covid-19 depuis le lancement de la campagne de vaccination en février 2021.

Elle se poursuit timidement car seulement 14 706 individus se sont fait vacciner entre le 13 février 2023 et le 13 mars 2023.

ADVERTISEMENT

Compte 17 millions d’habitants dans ses frontières, le Sénégal peine à vacciner les 4 millions depuis deux ans.

« Un peu plus de 2 millions 123 milles ont reçu une première dose. Environ 1 million 600 milles sont complètement vaccinés. Les personnes qui ont eu une dose de rappel tournent autour de 120 000. Ce qui fait un total de 4 millions de Sénégalais vaccinés depuis 2021 », estime Mamadou Ndiaye, directeur de la Prévention.

Il y a eu au minimum 1,2 million de dose jetées

Face au désintérêt apparent de plusieurs sénégalais, le ministère de la Santé a modulé ses commandes pour éviter un surstock pour éviter la péremption. « Globalement, il y a eu au minimum 1,2 million de doses jetées », affirme-t-il. Et c'est essentiellement les vaccins de Moderna et de Pfizer.

Il explique la raison : « Certains vaccins anti covid une fois sortis des -80 doivent être utilisés dans le mois suivant. Si le mois est écoulé alors qu’ils sont conservés entre 2 et 8°, on vous dit de les détruire même s’ils sont bons parce qu’il n’y a plus de garantie qu’ils seront efficaces. Les vaccins ne peuvent se conserver à -80 qu’à Dakar. »

« Dans les régions, les vaccins sont conservés jusqu’à -20°. Tout vaccin qui se conserve à -80°, une fois dans les régions, ne pourra donc pas être utilisé durant plus d’un mois parce qu’il est sorti des conditions où il devait être conservé pendant toute la période requise, jusqu’à la péremption. »

Hormis le Moderna et le Pfizer, tous les autres vaccins (celui d'AstraZeneca, de Sinopharm et le Johnson & Johnson) peuvent, selon le directeur de la Prévention, se conserver entre 2 et 8° jusqu’à la date de péremption.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT