Deux adolescents fuguent et passent trois semaines avec deux chauffeurs de taxi

L’affaire a été jugé par le tribunal de grande instance de Mbour ce mardi 12 décembre. Les mis en cause sont deux mineurs de 17 ans. Il s’agit de N. M. Diop et sa tante A. Faye qui avaient fugué. Durant trois semaines, elles étaient introuvables. Au moment où leurs familles les cherchaient, les deux mineures s'étaient bien installées chez le taximan Ibrahima Guèye avant d'atterrir chez Malick Diallo.

arrestation handcuffs

Appelée à la barre pour revenir sur les faits, A. Faye a raconté, dans un discours confus et alambiqué, leur odyssée. Elle dit avoir été interpellée par le taximan Ibrahima Guèye, marié et père de 4 enfants qui l'a emmenée au restaurant puis dans une maison à Golf après l'avoir trouvée assise sur un banc à Saly. "Ibrahima Guèye a tenté de coucher avec moi. Ce que j'ai refusé. Il a attendu que je m'endorme pour qu'il passe à l'acte. Je me suis réveillée et il finissait d'éjaculer entre mes jambes‘’, raconte A. Faye. Des propos que le taximan a totalement nié qui soutient n'avoir jamais entretenu de rapports sexuels avec A. Faye.

Entendu à son tour, la tante N. M. Diop a soutenu que c’est A. Faye qui l'avait invitée à la rejoindre dans sa cachette chez Ibrahima Guèye, puis elles sont parties pour se retrouver après chez Malick Diallo. Après avoir quittées la maison de Ibrahima Gueye, les deux ados se sont mis en promenade dans les rues de Saly et c'est ainsi qu'elles ont pu faire la rencontre du chauffeur Mouhamed Diémé. Il leur demande ce qu'elles faisaient dans la rue à pareille heure. Elles répondent qu'elles n'avaient pas où dormir. Il les amène chez son ami Malick Diallo. Au lieu de les installer dans une même chambre, l'une des filles dormait avec Mouhamed Diémé et l'autre avec Malick Diallo.

D’après les taximen, les deux adolescentes ne connaissaient personne à Mbour. Ils disent avoir juste voulu aider des mineures qui n'avaient nulle part où dormir. Et qu'ils n'ont jamais essayé de coucher avec elles. Ils ajoutent que N. M. Diop avait assuré être âgée de 19 ans et que A. Faye qui est âgée de 17 ans était sa petite sœur. Elles lui ont dit qu'elles habitaient à Thiaroye et qu'elles étaient venues à Mbour pour travailler dans une maison mais qu'elles ont été chassées après six jours de labeur.

Pour le procureur, les taximen n'étaient pas de bonne foi sinon ils ne logeraient pas les deux ados dans un endroit aussi isolé "Ils espéraient obtenir des plaisirs sexuels raison pour laquelle ils ont accepté de loger les mineures". Le papa de N. M. Diop, Ndiouga a demandé 400.000 FCFA en guise de dommages et intérêts pour les deux fugueuses. L'affaire est mise en délibéré mardi prochain.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

AIBD : les chiffres du trafic aérien

AIBD : les chiffres du trafic aérien

Thiès : un homme assomme le mari de sa 'maîtresse'

Thiès : un homme assomme le mari de sa 'maîtresse'

Vatican: le Pape François appelle à la paix en Afrique

Vatican: le Pape François appelle à la paix en Afrique

RDC : les USA accusent le Rwanda de soutenir le M23

RDC : les USA accusent le Rwanda de soutenir le M23

Ziguinchor : confondu à un voleur, Z. Sagna sauvagement abattu par un groupe de jeunes

Ziguinchor : confondu à un voleur, Z. Sagna sauvagement abattu par un groupe de jeunes

Hôpital Fann : 15 malades évacués après un incendie

Hôpital Fann : 15 malades évacués après un incendie

ADVERTISEMENT