Diourbel : une étudiante sauvée in extremis d'un prédateur sexuel

Un célibataire âgé de 35 ans s'est embourbé dans une histoire de mœurs. Y. Kane faisait chanter une étudiante de l'UCAD pour coucher avec elle, sous la menace d'une éventuelle publication de ses images à caractère personnel, selon des sources de Seneweb. Le maître chanteur a été arrêté par les éléments du commissariat central de Diourbel.

Viol d'un garçon illustration

Les hommes du commissaire Mor Ngom ont sorti une étudiante des griffes d'un présumé prédateur sexuel. Le conducteur de moto-Jakarta, Y. Kane, a été interpellé pour collecte de données à caractère personnel et chantage.

Tout a commencé lorsque la plaignante M. D. D. est allée rejoindre son petit ami dans une auberge. C'est là que Y. Kane, le moto-jakartaman en a profité pour filmer l'étudiante au moment où elle entrait dans ce lieu privé. En possession de la vidéo, Y. Kane a interpellé la fille dès sa sortie de l'auberge sur les motifs de sa présence en ces lieux. Il l'a menacée de s'en ouvrir à son père avant de contraindre M. D. D. de lui communiquer son numéro de téléphone.

"Il a déclaré m'avoir filmée dans l'auberge et au moment où je rejoignais les lieux. Y. Kane a menacé d'en parler à mon père et, à la limite, de diffuser les vidéos sur les réseaux sociaux. Joignant l'acte à la parole, il m'a demandé mon numéro Watshapp et m'a envoyé une image de moi marchant vers l'auberge. Avant de m'obliger de me reconduire chez moi à Médinatoul. Depuis lors, il ne cesse de m'envoyer des vidéos et des messages pour m'inviter dans l'auberge", confie l'étudiante M. D. D. dans sa plainte déposée sur la table du commissaire de Diourbel.

Comment le maître chanteur est tombé

Sur instruction des enquêteurs, la victime a fixé un rendez-vous à son maître chanteur. M. D. D. a été conduite devant l'auberge par un policier qui s'est fait passer pour un conducteur de moto-Jakarta, pour ferrer Y. Kane.

ADVERTISEMENT

Ne se doutant de rien, ce dernier s'est présenté au rendez-vous. Mais grande a été sa surprise quand les autres policiers dissimulés aux alentours lui ont passé les menottes. Conduit au commissariat où il a été interrogé sur procès-verbal, le célibataire âgé de 35 ans a reconnu sans ambages les faits. Y. Kane a déclaré qu'il voulait faire chanter l'étudiante pour coucher avec elle.

Au terme de l'enquête, il a été déféré au tribunal de grande instance de Diourbel pour collecte de données à caractère personnel et chantage, selon des sources de Seneweb proches du parquet.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT