Fass Mbao : un militaire, 'voleur de sexe', échappe au lynchage

Un militaire en civil répondant au nom de D. Sow a été accusé de vol de sexe présumé par un individu. Le soldat militaire, en service à l’Intendance de l’armée nationale, a failli passer de vie à trépas.

armee-soldat-senegalais

Les faits ont eu lieu à la rue dénommée Tally Mame Diarra à Fass Mbao en banlieue dakaroise. Accusé de vol de sexe, le soldat, habillé en civil, est immédiatement assailli par une immense foule, qui l’abreuve de toutes sortes d'insanités, et crie au lynchage. D'après le récit de Les Echos, le militaire est alors traîné de rue en rue dans le quartier.

Le soldat est fortement pris au collet, malmené et entraîné de force dans les labyrinthes mal éclairés de la localité. D’autres se dressent en bouclier pour le militaire et guettent avec impatience l’arrivée des flics alertés sur les réels risques d’atteinte à la vie du soldat.

Le soldat exfiltré de chez l’imam

Des gens interviennent en catastrophe, prennent d’autorité le militaire et le conduisent sous bonne escorte au domicile de l’imam ratib de la mosquée du quartier où le soldat et son accusateur sont retenus et mis en sécurité jusqu’à l’arrivée des policiers. Les flics débarquent à bord d’un fourgon et se garent net devant la maison de l’imam. Ils dégagent d’abord la foule, exfiltrent ensuite le soldat et l’embarquent avec son accusateur dans le véhicule de service, qui est poursuivi dans les dédales.

Face à la furie des jeunes, les flics craignent un raid contre leur véhicule et activent le gyrophare dans le but de disperser la foule surexcitée, puis se frayer un point de passage. Les jeunes maintiennent la pression, malgré tout, donnent de la voix à tout rompre, et pourchassent en grand nombre le fourgon des policiers dans les ruelles.

ADVERTISEMENT

Conduit à la police, le rétrécisseur présumé de sexe, identifié plus tard sous le nom de D. Sow, tombe le masque et déclare être militaire en service à l’Intendance de l’armée nationale. Il exhibe également sa carte professionnelle aux policiers qui contactent le chef d’unité du soldat. Celui-ci débarque séance tenante au poste de police et embarque son élément ainsi que son accusateur.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

'Je vais quitter TikTok: la triste annonce du comédien Boss

'Je vais quitter TikTok": la triste annonce du comédien Boss

Pawlish Mbaye sur le mariage de Guy Marius Sagna:  'c'est une stratégie de Macky Sall'

Pawlish Mbaye sur le mariage de Guy Marius Sagna: 'c'est une stratégie de Macky Sall'

Zac Mbao: un couturier arrêté avec 150 cornet de yamba

Zac Mbao: un couturier arrêté avec 150 cornet de "yamba"

Manifestations réprimées au Sénégal : la grave révélation de Al Jazeera

Manifestations réprimées au Sénégal : la grave révélation de Al Jazeera

Un candidat à la Présidentielle serait un homosexuel, l'autre un narcotrafiquant

Un candidat à la Présidentielle serait un homosexuel, l'autre un narcotrafiquant

Marché central de Mbour : des cantines consumées, 100 millions de pertes

Marché central de Mbour : des cantines consumées, 100 millions de pertes

Santé: des microplastiques détectés dans le placenta et les artères des humains

Santé: des microplastiques détectés dans le placenta et les artères des humains

Dopage : Paul Pogba lourdement condamné

Dopage : Paul Pogba lourdement condamné

Loi d'amnistie : Samuel Sarr encense le président Macky Sall

Loi d'amnistie : Samuel Sarr encense le président Macky Sall

ADVERTISEMENT