Gamou de Tivaouane: une taxe d'entrée dans la ville sera imposée aux véhicules par la commune

Le nouveau maire de la ville sainte de Tivaouane, Demba Diop, a pris la décision d'appliquer de nouvelles mesures durant le Mawlid post covid.

Tivaouane

Ce premier Mawlid post covid qui correspond à la première année d'exercice de l'équipe municipale dirigée par Demba Diop ( Diopsy) va connaitre l'application de nouvelles mesures. Dans un long entretien accordé au journal L'Observateur, le maire de Tivaouane est revenu sur les différentes décisions qui seront appliquées durant le gamou. Pour les véhicules particuliers, les cars de transports en commun et charrettes l'entrée dans la ville sainte sera payante. Pour collecter ces taxes, l'équipe municipale va être appuyée par des agents des autres communes a déclaré DiopSy.

Tous les usagers doivent s'attendre à payer 1000 FCFA par véhicule

"Aujourd'hui nous sommes à 82 quartiers fonctionnels, Tivaouane s'est beaucoup élargie, on en a fait le constat lors de la Ziarra générale où il y a eu de grosses difficultés de circulation" s'est justifié le maire de Tivaouane. En effet, le conseil municipal a décidé de mettre en place un nouveau plan de circulation durant le Gamou.

" La mairie a ouvert de contournements. Nous avons ouvert une nouvelle route qui part du Poste-courant de Mbodiène pour les usagers qui traversent la ville en partance vers Saint-Louis et ailleurs" a prévenu Demba Diop.

Pour la fluidité du trafic, le conseil municipal a aussi décidé d'interdire le commerce à l'étalage sur les trottoirs. Demba Diop a révélé que cette année " Il n'y aura aucun commerçant sur les six axes de la ville: l'axe du stade, l'axe El Malick, l'axe qui part du carrefour, l'axe de Touba Toul". Il ajoute " dans les quartiers, nous avons aussi fait des routes à sens unique".

ADVERTISEMENT

Pas de musique durant le Gamou

Cette édition du Mawlid ne va pas ressembler aux précédentes si l'on s'en tient aux propos du maire de Tivaouane. La musique sera interdite prévient le premier magistrat de Tivaouane. Selon lui, il faut entendre par musique, les chants, tam-tams et publicités commerciaux diffusés par les hauts-parleurs à longueur à Tivaouane. Pour faire respecter ces mesures, le comités de surveillance seront accompagnés par 200 policiers du groupement mobile d'intervention selon le Demba Diop, le maire de la ville de Maodo.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Les nominations du conseil des ministres

Les nominations du conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Culture : décès de El Hadji Alé Niang, la “voix de Bambey !

Culture : décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey !

ADVERTISEMENT