Grève générale de 72 heures au Ministère du Commerce

Les agents de l’administration du commerce sont sur le pied de guerre contre leur tutelle.

assome diatta

Remous au ministère du commerce dirigé par Aminata Assome Diatta. Les travailleurs ont annoncé leur premier plan d’action. Ces agents, réunis autour du Syndicat national des agents de l’administration du Commerce (Synacom) disent avoir constaté un mutisme de leurs supérieurs face à leurs revendications. C’est pourquoi, ils comptent observer une grève totale de 72h à partir du mardi 19 juillet, 2022.

Dans un communiqué, les syndicalistes informent que durant cette période, il sera noté « la suspension de toutes les activités d’enquêtes, de contrôles et de surveillance du marché, la suspension de l’ensemble des opérations de délivrance de documents administratifs tels que : la déclaration d’importation de produits alimentaires (DIPA), les autorisations FRA, les certificats de qualité, les bordereaux de vérification et de conditionnement, les autorisations d’importation d’instruments de mesure, les certificats de conformité, les licences d’exportation de ferraille, les cartes « commerçant », les cartes « import-export », les agréments de locaux pour les activités portuaires,.. ».

Non sans oublier le « boycott » de toutes les activités de négociations commerciales internationales. Ils reconnaissent que cette situation aura de « lourdes conséquences » sur l’économie sénégalaise tant dans l’approvisionnement correct et régulier du marché que dans la régulation des filières clés de notre pays; d’où la dégradation du pouvoir d’achat des consommateurs dans un contexte de conjoncture internationale défavorable.

Le SYNACOM déplore le « manque de considération » qui frise le mépris de la part du Gouvernement à l’endroit de l’ensemble des Cadres du commerce et autres agents du Département. Ainsi, il exige de l’Etat la satisfaction, « sans délai, de la plateforme revendicative ».

Celle-ci est structurée autour des points suivants : l’alignement de la rémunération des Commissaires aux Enquêtes économiques et des Contrôleurs du contrôle économique à l’aune des autres sortants de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) ainsi que la revalorisation salariale des autres agents du Département; le recrutement dans la fonction publique des agents temporaires (chauffeurs, agents administratifs, agents contractuels) du Département; la dotation suffisante de moyens logistiques pour une poursuite correcte des missions dédiées; la rénovation de l’ensemble des services régionaux et départementaux du commerce.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Le Sutelec menace de plonger le pays dans le noir

Le Sutelec menace de plonger le pays dans le noir

ADVERTISEMENT