Hawa, la lesbienne qui ciblait les veuves et les divorcées encore arrêtée

Hawa Watt condamnée dans l’affaire des lesbiennes de Yeumbeul est encore sous les verrous.

arrestation

Hawa Watt condamnée dans l’affaire des lesbiennes de Yeumbeul est encore sous les verrous.

Watt retourne en prison. Ce, à la suite d’une information judiciaire demandée par le parquet de Pikine-Guédiawaye pour association de malfaiteurs, vol avec coups et blessures. En compagnie d’autres lesbiennes, Hawa Watt avait agressé et dépouillé un chargé de mission au ministère des Sports. Les faits en cause remontent au 11 décembre dernier à la boite de nuit «Ravin» sise à Guédiawaye. Ce jour, la victime A. Diouf, chargé de mission au ministère de la jeunesse, qui s’était rendue à la boite de nuit « Ravin » a fait la connaissance d’Awa Niang en compagnie de Hawa Watt et d’autres filles. Il leur a acheté un paquet de cigarette avant de leur payer une bière. Vers 2h du matin, alors que A. Diouf s’apprêtait à rentrer, Hawa Watt et Awa Niang lui ont demandé de les attendre pour partir ensemble. Ils sont sortis pour se rendre à pieds à son domicile sis à la Cité enseignant de Guédiawaye. A hauteur du marché jeudi, Awa Niang sort une bouteille vide dans son sac et l’assène violemment à A. Diouf au niveau du front. Elle sera aidée par Hawa Watt. Le chargé de mission sera roué de coups et poignardé au niveau de l’épaule droite. Pour finir, Hawa Watt et Cie lui ont soutiré 1,6 million Fcfa ainsi que son téléphone de marque Techno. Si Hawa Watt est arrêtée, Awa Niang, elle, est en fuite.

Hawa battait "ses amantes"

Dans l’affaire des lesbiennes de Yeumbeul, Hawa avait organisé une expédition punitive, en compagnie de son gang de 20 filles avec qui elle partage ce vice, contre son ex, Coumba D. Les veuves et les femmes divorcées sont la cible de Hawa connue pour ses penchants pour le lesbianisme et son agressivité. Lorsqu’elle se tape une femme, elle se donne les moyens de l’intégrer dans son groupe avant de le mettre dans son lit. Hawa battait «Ses femmes», les agressait et les conditionnait à sa guise. Et quand elle décidait de punir ses amantes qui ne se plient à sa volonté, elle utilise les tessons de bouteille comme arme…

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Une pirogue en provenance du Sénégal interceptée en Espagne avec 69 migrants

Une pirogue en provenance du Sénégal interceptée en Espagne avec 69 migrants

Al Khayri: le chanteur Demba Guissé prend une niarel

Al Khayri: le chanteur Demba Guissé prend une niarel

Hors administration publique : plus de 41 heures de travail

Hors administration publique : plus de 41 heures de travail

Adja Thiaré est toujours hospitalisée

Adja Thiaré est toujours hospitalisée

Le Tchad béni, le Mali banni par la communauté internationale

Le Tchad béni, le Mali banni par la communauté internationale

Pourquoi vous ne devez surtout pas laver ces aliments

Pourquoi vous ne devez surtout pas laver ces aliments

Le fils du ministre Mariama Sarr déféré puis libéré

Le fils du ministre Mariama Sarr déféré puis libéré

Amnistie : Karim Wade menace de démissionner du PDS

Amnistie : Karim Wade menace de démissionner du PDS

Liberté provisoire: Sitor Ndour attend la décision de la chambre d'accusation

Liberté provisoire: Sitor Ndour attend la décision de la chambre d'accusation