Il assène 11 coups de couteau à sa femme infidèle après avoir couché avec elle

Mamadou Seydou Mballo soupçonnait sa femme d'adultère. Il quitte Pout dans la région de Thiès et rejoint nuitamment son village Saré Gayo (Tambacounda). Après avoir réveillé son épouse et entretenu des rapports sexuels avec elle, il lui assène mortellement 11 coups de couteau.

Tribunal de Tambacounda

Après un an de détention, Mamadou Seydou Mballo a fait face hier au juge de la chambre criminelle de Tambacounda pour répondre de l'assassinat de sa femme. Devant la barre, l'accusé est revenu sur les circonstances de son acte odieux. Le drame a eu lieu dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juin 2022.

Cultivateur âgé de 37 ans, il a raconté qu'il est rentré ce jour-là, nuitamment au village après avoir quitté Thiès quand il a appris que son épouse entretenait une relation adultérine avec un habitant de son bled natal. Sa femme Dieynaba Dème âgé de 27 ans et mère de 7 enfants, lui a donné à boire et à manger.

Puis, ils ont fait l'amour. Par la suite, il dit avoir interrogé sa femme sur les rumeurs à propos de sa relation adultérine avec un homme du village nommé Aly Diaw qui serait le père légitime de l'enfant qu'il a baptisé l'an dernier. Mais sa femme Dieynaba, dit-il, est restée muette, puis est retournée se coucher.

Aux environs de 4 heures du matin, il dit avoir surpris sa femme avec un homme qui s'est dépêché de s'enfuir. Devant son mutisme, il est entré dans une colère noire. Il s'est saisi d'un couteau qu'il avait rapporté de son voyage et a asséné plusieurs coups mortels à son épouse. Le certificat médical a constaté 11 coups de couteau, dont trois au dos.

Il a poignardé sa femme devant ses enfants et recouvert le corps d'un drap, avant de sortir de la chambre. Les cris des enfants ont alerté les voisins. Après son forfait macabre, il s'est rendu directement à la gendarmerie pour se constituer prisonnier, avec l'arme du crime.

ADVERTISEMENT

Le maitre des poursuites a requis la réclusion criminelle à perpétuité contre lui. Mamadou Seydou Mballo, qui purge déjà un an de prison, sera édifié sur son sort le 7 juillet prochain.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT