Il confectionne un faux billet d’avion à destination du Nicaragua

M. D, alias M. Ndiaye est poursuivi pour association de malfaiteurs, escroquerie, faux et usage de faux portant sur un document administratif.

Faux billets d'avion

Le projet de voyage du sieur S. A. Seck pour son frère vers le Nicaragua a tourné en eau de boudin à cause des agissements malveillants du nommé M. Dia, alias Moustapha Ndiaye. Pour conduire son frère au Nicaragua, Seck sollicite les services du nommé Dia. Ce dernier, indique Les Echos, réclame la somme de 3.400.000 FCFA, un montant qui prend en compte le billet d’avion et les frais afférents au voyage.

Seck a auparavant fait connaissance avec Dia par le biais d’un certain Al A. Niasse, qui se serait fait confectionner dans le passé un billet d’avion pour un voyage au Nicaragua par le même Dia. Convaincu, Seck casque séance tenante ledit montant. Dia se saisit de l’argent et lui remet une copie de sa carte nationale d’identité sous le nom Moustapha Ndiaye, ceci en guise de décharge.

Seck prend alors le billet d’avion et file droit à l’agence Iberia, émettrice du billet. Il hurle cependant de stupeur lorsqu’il apprend que ledit billet d’avion est un faux ; car il a été déjà vendu à un tiers. Son sang fait un rapide tour. Il reprend un tant soit peu ses esprits et interpelle son partenaire indélicat. Ce dernier dédramatise et verse dans des explications fumeuses. Il promet également de restituer les sous et finit cependant par disparaître dans la nature.

Cueilli et livré aux enquêteurs, le mis en cause avoue tout et confirme sur toute la ligne le plaignant. Il se décharge cependant sur un certain Al A. Niasse qui, selon lui, lui aurait envoyé le billet d’avion pour le Nicaragua, via un détenteur de cybercafé. Il indique aussi ignorer que le sésame avait été déjà vendu à un tiers.

« Il (le plaignant) est le premier client à qui j’ai cédé le billet d’avion pour le Nicaragua », indique Dia. Qui affirme organiser chaque année des voyages religieux vers Fès et l’Arabie Saoudite avec l’aide d’un oncle gérant d’une agence de voyage. Quid de la fausse copie de la carte nationale d’identité et l’utilisation des 3.400.000 F Cfa ?

ADVERTISEMENT

Dia charge à nouveau le nommé Niasse, établi aux Etats-Unis d’Amérique, et indique lui avoir remis 775.000 F Cfa. «J’ai pris ma part de l’argent, soit 775.000 F Cfa, avant d’utiliser le restant des sous (1.850.000 F Cfa) pour l’achat du billet d’avion». Il a été présenté devant le parquet du palais de justice de Dakar pour les infractions retenues contre sa personne.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT