Incendie au marché Ocass : le mis en cause serait un déficient mental

Après l’incendie qui a ravagé le marché Ocass de Touba, un homme K. N., âgé de 30 ans, a été arrêté avant-hier soir. Le mis en cause est placé en garde à vue dans les locaux du commissariat de Ndamatou à Touba.

Incendie du marché Ocass

Un violent incendie s’est déclaré, dans la nuit du samedi au dimanche, de 22h30 à vers une heure du matin, au marché Ocass de Touba. 480 cantines et étals ainsi que 70 magasins ont été consumés par le feu. La personne à l’origine du sinistre a été arrêtée. K.N, le mis en cause est poursuivi pour mise en danger de la vie d'autrui, destruction de biens. Il a été arrêté par les policiers.

Au moment de son arrestation, alors que les flammes envahissaient les cantines, le présumé pyromane détenait, par-devers lui, une bouteille contenant un litre d'essence, qu'il versait par terre. Embarqué par les limiers au commissariat de police de Ndamatou, le suspect, qui se faisait passer pour un déficient mental, a nié en bloc devant les enquêteurs, son implication dans l'incendie qui a ravagé une bonne partie du marché Ocass dans la nuit du 28 au 29 janvier 2023.

Mais des témoins affirment l'avoir vu déambuler avec sa bouteille au moment où les cantines étaient en feu. Sur l'origine de la bouteille d'essence, K. N. a prétendu qu'il s'était procuré ce produit pour l'inhaler. Selon une source proche de l'enquête, le mis en cause sera déféré très prochainement pour incendie criminel.

Parallèlement à cette procédure, la même source renseigne que les forces de sécurités de la police et de la gendarmerie ont arrêté plusieurs malfaiteurs qui tentaient de voler des biens au marché Ocass, au moment où les soldats du feu luttaient contre l'incendie.

Le ministre de l’Intérieur Antoine Diome, qui était sur les lieux du drames, avait assuré que les autorités allaient tout mettre en œuvre pour éviter qu'un incendie ne se reproduise au marché Ocass de Touba ravagé en partie par les flammes dans la nuit de samedi à dimanche.

ADVERTISEMENT

‘’On va voir avec les sinistrés, mais également avec les différents délégués du marché Ocass et des autres marchés de Touba comment faire pour que de tels sinistres ne se reproduisent’’, avait-il déclaré à l'issue d'une visite sur les lieux du sinistre.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

ADVERTISEMENT