Jamra porte plainte contre deux homosexuels surpris en pleins ébats dans une mosquée

Deux homosexuels, O. Diallo (35 ans) et D. Camara (16 ans), ont été surpris en pleins ébats sur la terrasse d’une mosquée, à la Sicap Karack-Baobab.

Mame Mactar Guèye

.

L’Ong Islamique Jamra ne compte pas laisser les auteurs d'actes "homosexuels" dans l'impunité. L'entité va se constituer partie civile, par le biais de son avocat Maître Moussa Sarr. Mame Mactar Guèye et Cie déclarent qu’ils poursuivront cette affaire jusqu’au bout, "afin que tous ces pervers qui ont profané et souillé ce haut lieu de culte, soient poursuivis et sévèrement sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture."

Mame Matar Guèye n’a pas caché sa colère à l’endroit des fautifs et dénonce le mutisme des autorités. Selon lui, « des homosexuels ne sont jamais inquiétés au Sénégal. A preuve, ceux qui avaient été une fois mis en prison ont été libérés. Car aux yeux de la loi, le mot « homosexuel » n’existe pas, selon les autorités en charge de la justice à l’époque. Et ces homosexuels qui viennent de faire cette scandaleuse provocation viennent encore une fois de le prouver. »

Il ajoute : « Dans deux trois jours, ils seront libres comme l’air. C’est dangereux. Macky Sall a l’obligation de légiférer ou de nous laisser avec les députés le faire pour que la loi sur l’article 319 soit revue. L’article 319 criminalisait le lesbianisme, la zoophilie et la nécrophilie, mais le bureau de l’assemblée nationale l’a rejeté sous prétexte que l’article, tel qu’il était, est complet et que ce n’est pas nécessaire d’y ajouter une virgule. » Dans le même ordre d’idées, Mame Matar Guèye a interpellé les autorités du fait qu’elles viennent démenties par les homosexuels qui sont imbues d’une certaine impunité. « Il faut que ce problème soit réglé », crie Mame Matar Guèye.

Pour rappel, avant-hier, alors que tous les yeux étaient rivés sur le match Sénégal vs Burkina Faso, deux homosexuels, O. Diallo (35 ans) et D. Camara (16 ans) y ont été surpris en pleins ébats sexuels dans la mosquée Amitié-Baobab-Karack. Le premier est visé pour des actes contre nature, pédophilie et détournement de mineur O est un maitre coranique qui dispose même d’une chambre dans la moquée où il accueille ses élèves. Le second est poursuivi pour actes contre nature.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

La tiktokeuse Faynara nominée à la Nuit des Stars Awards

La tiktokeuse Faynara nominée à la Nuit des Stars Awards

Qualification des lions en 1/8 de finale : Vague d'émotion sur la toile

Qualification des lions en 1/8 de finale : Vague d'émotion sur la toile

'Nous n'avons pas reçu de Rolls Royce', affirme Hervé Renard

'Nous n'avons pas reçu de Rolls Royce', affirme Hervé Renard

Pape Bouba si fier…

Pape Bouba si fier…

L'ancien président chinois Jiang Zemin est décédé à 96 ans

L'ancien président chinois Jiang Zemin est décédé à 96 ans

Elon Musk a réactivé le compte Twitter de Donald Trump

Elon Musk a réactivé le compte Twitter de Donald Trump

Retour sur les matchs de l’Angleterre contre les équipes africaines en Coupe du monde

Retour sur les matchs de l’Angleterre contre les équipes africaines en Coupe du monde

Coup de tonnerre dans l'affaire Al-Khelaïfi

Coup de tonnerre dans l'affaire Al-Khelaïfi

Le Sénégal capte 25,9 milliards FCFA sur le marché de l'UMOA

Le Sénégal capte 25,9 milliards FCFA sur le marché de l'UMOA