ADVERTISEMENT

Jugée, la femme d’un sous-préfet pique une crise en plein procès

Lors de son procès, Ndèye Ciré Ba jugée, hier, jeudi 5 janvier 2022, pour une affaire d'escroquerie portant sur de l'engrais estimé à plus de 12 millions, s'est écroulée, hier, en pleine audience avant d'être évacuée de la salle par des sapeurs-pompiers.

Tribunal de Dakar

Cela s'est passé à Dakar. Abandonnée par son mari de sous-préfet dans un département de Linguère, Ndèye Ciré Ba risque 3 mois de prison ferme; Elle est impliquée dans une affaire d'escroquerie portant sur de l'engrais estimé à plus de 12 millions. Lors de son procès, elle s'est écroulée, hier, en pleine audience avant d'être évacuée de la salle par des sapeurs-pompiers.

ADVERTISEMENT

«Son mari l'a abandonnée parce qu'il ne voulait pas que son image soit ternie par cette affaire», d'après l’avocat de la dame Ndèye Ciré Ba. Selon une source proche du dossier, elle est la femme d’un sous-préfet qui exerce dans le département de Linguère. Lorsque le tribunal des flagrants délits de Dakar devant qui elle a comparu, hier jeudi, pour des faits d'escroquerie, a fixé la date de son délibéré au 12 janvier 2023, Ndèye Ciré Ba, élève sage-femme de son état, a senti le sol se dérober sous ses pieds. Cette dame, au moment où elle tentait de rejoindre le box des accusés, s'est brusquement effondrée par terre à la salle 1 du temple de Thémis. Piquant ainsi une crise, elle a été secourue par quelques avocats et gendarmes qui étaient devant le prétoire.

Les sapeurs-pompiers officiant au tribunal ont alors été appelés à la rescousse. Heureusement, après quelques minutes, elle a poussé un cri strident. Ce qui a incité la présidente de l'audience à demander si parmi le public il y avait un de ses proches. C'est là qu'un jeune homme s'est manifesté et a dit au tribunal que Ndèye Ciré Ba avait l'habitude de piquer des crises, mais qu'elle n'était pas épileptique. Finalement, elle a été évacuée hors de la salle par les sapeurs-pompiers sous le regard perdu du public et du jeune homme qui les suivait.

D'après la même source de Les Echos, jusqu'aux dernières nouvelles, elle était entre les mains des sapeurs-pompiers. Cette dernière a révélé que normalement elle devrait être acheminée au pavillon spécial en cas de difficultés.

S’agissant des faits pour lesquels elle a été jugée hier, il est ressorti des débats que c'est une transaction portant sur de l'engrais qui opposait Ndèye Ciré Ba à la partie civile, Doudou Diouf. Pour la première opération, elle avait réussi à trouver de l'engrais pour son client. Malheureusement, c'est la seconde opération qui a foiré et qui l'a conduite tout droit en prison. Là, c'est un préjudice de 12.900.000 F Cfa que la victime Doudou Diouf a allégué à la barre.

«C'est le nommé Jean Paul qui a disparu avec les sommes. Je n'étais qu'un simple intermédiaire dans cette histoire d'engrais. Je me suis tout simplement limitée à mettre en rapport les parties. Mais je n'ai reçu aucune commission. La partie civile avait tout simplement promis de m'offrir des légumes et du poisson que je n'ai jusque-là pas vus», s'est-elle défendue à la barre, à côté de sa victime qui a réclamé à titre de dédommagement ledit montant qu'il a remis.

Le procureur a cependant requis 6 mois de prison dont 3 ferme. Parlant du contexte dans lequel cette affaire a éclaté, l'avocat de Ndèye Ciré Ba, Me Ciss, a évoqué l'existence d'une autre procédure qui implique ce Jean Paul que sa cliente a cité. «Jean Paul est présentement en prison sur plainte de la dame. Cette même procédure est pendante devant une autre juridiction. Et il avait partiellement reconnu les faits. Au regard de ces éléments objectifs et qui sont parfaitement fondés, je demande la clémence du tribunal», a plaidé Me Ciss.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le message de soutien du groupe Daara J à Nitdoff

Le message de soutien du groupe Daara J à Nitdoff

L'ex-proc, Massaly : les chemins de la com’ [Opinion du Contributeur]

L'ex-proc, Massaly : les chemins de la com’ [Opinion du Contributeur]

Arrestation imminente pour Baba Tadian

Arrestation imminente pour Baba Tadian

Double évasion à la prison de Mbour, un inculpé pour meurtre dans le lot

Double évasion à la prison de Mbour, un inculpé pour meurtre dans le lot

Voyages nocturnes : les transporteurs gagnent une heure supplémentaire

Voyages nocturnes : les transporteurs gagnent une heure supplémentaire

Comment supprimer ses données personnelles sur internet sans laisser de traces ?

Comment supprimer ses données personnelles sur internet sans laisser de traces ?

Bournemouth : le transfert de Nicolas Jackson bloqué

Bournemouth : le transfert de Nicolas Jackson bloqué

Affaire Sweet Beauté : Sonko saisit la Chambre d'accusation

Affaire Sweet Beauté : Sonko saisit la Chambre d'accusation

Une nouvelle plainte contre le Tiktokeur Samba Ka

Une nouvelle plainte contre le Tiktokeur Samba Ka

ADVERTISEMENT