Khassimou Bâ placé sous mandat de dépôt !

Le présumé meurtrier de Kiné Gaye a été inculpé pour assassinat et placé sous mandat de dépôt.

Khassimou-BA-a-avoué-le-meurtre-de-Kiné-Gaye

Khassimou Bâ suspecté d’avoir tué sa collègue Kiné Gaye, a fait de nouveaux aveux. Il a reconnu les faits mais avec regret. « Je regrette amèrement mes actes, je suis conscient qu’ils ne sauraient s’expliquer », a-t-il déclaré devant les enquêteurs.

Il poursuit, amer : « J’ai fait du mal à une personne innocente qui était mon amie. Et pour cela, je demande pardon à la famille de Kiné Gaye, mais aussi à la mienne à qui j’ai causé énormément de tort. » Khassimou Bâ d’ajouter, rongé par l’amertume : « Je sais que je ne reverrai plus ma fille, en tout cas pas en liberté, je lui présente mes excuses. Je ne sollicite ni clémence ni application bienveillante de la loi. Je suis responsable d’avoir volontairement fait mal et pour cela je demande que la loi me soit appliquée dans toute sa rigueur. »

Un souhait que va appliquer le doyen des juges du tribunal de Pikine-Guédiawaye. Il a été inculpé et placé sous mandat de dépôt, mercredi dernier, pour assassinat avec actes de barbarie, vol au préjudice de l’employeur et abus de confiance.

A signaler que Khassim Bâ a fait passer un surprenant message à sa femme avant de tuer Kiné Gaye: « Rassure toi tout est ok maintenant khar rek moma dessé [il ne me reste que le mouton]. Je viens d’avoir la somme avec moi…» Ce message a été adressé à son épouse à 16h 8 mn avant qu’il ne planifie l’assassinat de Kiné Gaye.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT