La saison des dérives insiste… [Opinion du Contributeur]

On n'a pas encore fini de s'indigner contre les propos de Zémmour, voilà que chez nous des "Zémmour tropicalisés" se font encore entendre.

chapelet imam islam musulman

.

Il faut vraiment être bête pour penser que la vertu et le vice ont des couleurs… ethniques. Cet homme qui a osé sortir des imbécilités arguant que les « Toucouleurs » -terme inapproprié pour parler des Peuls- sont de qualité supérieure par rapport aux Wolofs, est un malade qui s'ignore peut-être.

Oui, on plaide la folie car, lui qui se targue d’être un prêcheur censé divulguer la bonne parole, censé être cultivé bien outillé, mieux préparé, devrait être en mesure de savoir que toutes les nationalités, toutes les races, toutes les catégories ont leurs qualités, des lumières et une part d’ombre. Et que les religions révélées, toutes les religions y compris celle musulmane, mettent avant tout en avant les qualités intrinsèques de Hommes et rejettent leurs défauts tout en faisant de telle sorte que ceux qui s’écartent de la « mauvaise voie », retrouvent le « chemin du salut ».

Même au-delà de nos religions, nos traditions dans toutes les ethniques renferment des us et coutumes très positifs et d’autres à bannir. Le mal et le bien sont universels. Ils ne sont d’aucun bord. Ce gars est vraiment simpliste et borné. Pourtant, il était si sûr de son fait, si confiant quand il débitait ses niaiseries devant un public passif qui en rigolait par endroits. On n’aurait pas jugé d’écrire une ligne pour dénoncer ces balivernes si ce n’était qu’un cas isolé. Hélas, ces conneries suivent une certaine logique.

Récemment le promoteur Gaston Mbengue avait utilisé des termes analogues contre les Diaz allant jusqu’à laisser l’éventualité de leur élimination. Il a été obligé de s’excuser après avoir fait de la résistance. Il pensait avoir fait mal à Barthélémy Diaz qui a complètement « ignoré » Gaston-la gaffe. Une dame Penda Bâ avait aussi jugé nécessaire d’attaquer sévèrement toute une communauté. Ce qui avait suscité une indignation collective. Mais "la bêtise insiste toujours", comme l’a si bien écrit Albert Camus dans La Peste.

ADVERTISEMENT

Que faire ? Réprimer cette violence verbale inouïe qui peut causer des dégâts énormes dans une société de plus en plus fragilisée. Éviter de donner la parole ou de faire la publicité des bêtises même si les réseaux sociaux sont difficiles à canaliser. La responsabilité de tous est engagée. Il ne s’agit pas ici d’une question de médias et de journalisme uniquement.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Médias : Diagna Ndiaye réclame 500 millions F CFA à Jeune Afrique

Médias : Diagna Ndiaye réclame 500 millions F CFA à Jeune Afrique

Tabaski : Pour acheter une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère

Tabaski : Pour acheter une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère

Dette fiscale des médias : RSF appelle à la réforme des aides publiques

Dette fiscale des médias : RSF appelle à la réforme des aides publiques

Ligue 1 : Lamine Camara désigné pépite de la saison

Ligue 1 : Lamine Camara désigné "pépite de la saison"

Sucre, riz, huile, pain... : voici les nouveaux prix !

Sucre, riz, huile, pain... : voici les nouveaux prix !

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Jeune tué à Modène : deux autres suspects arrêtés !

Jeune tué à Modène : deux autres suspects arrêtés !

Economie : une bonne nouvelle de la Banque mondiale pour  Diomaye

Economie : une bonne nouvelle de la Banque mondiale pour Diomaye

Touba : présumé viol sur une fille de 9 ans, Y. S placé sous mandat de dépôt

Touba : présumé viol sur une fille de 9 ans, Y. S placé sous mandat de dépôt

ADVERTISEMENT