Le DAF construit un R+3 avec les 138 milliards FCFA détournés

Les limiers de la Division des Investigations Criminelles ont déféré au parquet pour les faits d’escroquerie, abus de confiance, faux et usage de faux, d'un préjudice estimé à 138.518.016 FCFA le DAF de l'entreprise SOPRODEL SARL. Après cela Sadibou S., est allé construire un R+2.

Immeuble à risque à Marcory

Le 23 août dernier, Omar T., THIAM, Directeur Général de la société SOPRODEL SARL a formulé une plainte contre Sadibou S., pour les faits d'escroquerie, abus de confiance et pour faux et usage de faux, portant sur un préjudice provisoire de 138.518.016 FCFA.Il ressort de ladite plainte que le nommé Sadibou S., Directeur Administratif et Financier (DAF) de sa société, a soutiré à ladite société un montant de 138.518.016 FCFA. En fait, il a, selon lui, par des subterfuges, détourné et utilisé les recettes de la société à des fins personnelles.

Venu confirmer sa plainte devant les limiers de la Division des investigations criminelles, Oumar T. a déclaré que le nommé Sadibou S., a été recruté au poste de Directeur Administratif et Financier (DAF) de ladite société depuis mai2022.Cette société qui a son siège social à Pikine-Nord dans la banlieue dakaroise, s'active dans la vente de produits et matériels vétérinaires.

Selon toujours lui, la société SOPRODEL reçoit à la fin de chaque mois des facturations de la Sonate. Ainsi, il a constaté sur une des facturations, une commande de téléphones portables qui a été faite au profit de la société SOPRODEL alors qu'aucune expression de besoin portant sur des téléphones n'a été faite en ce sens.

Lorsqu'il a interpelé sur les faits, le nommé Sadibou S., a avoué avoir fait, à son profit, la commande des deux téléphones portables dont l'un de marque Samsung Galaxie S22 (prix 769.999FCFA) et l'autre de marque Samsung Fold (à 1.083.999FCFA). Avant de renseigner avoir constaté sur les facturations que le nommé Sadibou S., a augmenté, depuis l'année 2022, à leur insu son forfait « Teranga » pour le faire passer de 19.900FCFA à 39.900FCFA.

Ayant des doutes sur les agissements du DAF, le sieur Omar T., déclare avoir ordonné un contrôle sur la gestion du nommé Sadibou S. Ainsi, il a été découvert que le mis en cause a fait des majorations sur les salaires du personnel, sur une période de trois mois,et a encaissé indûment le surplus.

ADVERTISEMENT

En outre, étant gestionnaire du compte des paiements digitaux de la société ouvert à Wave, le nommé Sadibou S., faisait aussi des transferts et des retraits frauduleux de fonds vers son propre compte. En définitive, le préjudice total est estimé à 138.518.016 FCFA.

Les montants détournés à des fins personnelles

Convoqué et entendu sur procès-verbal, le nommé Sadibou S., selon nos sources, a reconnu sans ambages les faits qui lui sont reprochés. Il a déclaré devant les hommes du Commissaire Adramé Sarr le Chef de la DIC, avoir profité des facilités faites par la Sonate, à la société SOPRODEL pour commander les téléphones portables au nom de la société, mais pour son propre compte.

Il a aussi reconnu avoir fait unilatéralement la demande auprès de la Sonate pour augmenter 20.000 FCFA sur son forfait Teranga. Le nommé Sadibou S. de déclarer que pour majorer les salaires du personnel, il mentionne sur les chèques un montant supérieur à celui des salaires à payer à la fin du mois. Après avoir retiré le montant inscrit sur les chèques et payé le personnel, a-t-il précisé, il encaisse le surplus. Il n'a pas précisé le montant varié suivant les mois.

Par ailleurs, en sa qualité de gestionnaire du compte des paiements digitaux de la société SOPRODEL ouvert à Wave, le mis en cause a avoué y avoir effectué des transferts et des retraits de fonds vers son propre ligne téléphonique jusqu'à hauteur de 105.418.474 FCFA.

Il a aussi reconnu avoir détourné et utilisé les recettes de la société estimées à 27.661.273 FCFA à des fins personnelles entre le 4 janvier et le 15 juillet 2023. Sur l'usage qu'il en a fait des fonds, le nommé Sadibou S., a soutenu les avoir utilisés notamment pour les travaux de finition de sa villa R+3 sise aux Almadies Il de Keur Massar.

Lors de sa confrontation avec Omar T., le nommé Sadibou S., a reconnu avoir détourné le montant total de 138.518.016 FCFA et a déclaré être disposé à restituer ledit montant si toutefois, il parvient à vendre sa maison aux Almadies 2 de Keur Massar. Cette proposition a été rejetée par le plaignant qui a exigé le remboursement immédiat de ses fonds.

Âgé de 43 ans, Sadibou S., a été déféré au parquet pour les faits d’escroquerie, abus de confiance, faux et usage de faux, préjudice d’un 138.518.016 FCFA

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT