Le sens des maux… [Opinion du Contributeur]

La célébration de la naissance du Prophète (Psl) est toujours vécue dans la plus grande spiritualité au Sénégal. La ferveur dans les différents foyers religieux est une illustration éloquente de l’engouement des Sénégalais pour leur religion. La communauté chrétienne est activement concernée.

Noël au Sénégal

Le 25 décembre, Noël a été encore célébré avec enthousiasme par des fidèles chrétiens à l’élégance réelle. Cette fête qui marque la nativité est aussi la fête des Sénégalais de confession musulmane qui démontrent ainsi leur solidarité à l’endroit des catholiques. Un bel exemple de compréhension et de respect mutuel inter-religieux souvent quelque peu entaché par des faits certes mineurs mais qui peuvent avoir des effets néfastes. C’était le cas l’année dernière avec cette conversion largement relayée. de chrétiens qui quittent « les ténèbres » pour « la lumière ».

Et c’est salutaire si le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) avait dénoncé cette spectacularisation. L’opportunité de cette publicité qui avait heurté certaines consciences, est nulle. En France, l'attaque qui a visé le 23 décembre le centre culturel kurde Ahmet Kaya à Paris, est considéré comme un acte raciste et non comme terroriste. Le Conseil Démocratique Kurde en France qui condamne cette attaque qui a fait 3 morts, évoque quant à lui du terrorisme et des crimes politiques. Les mots ont leur sens. Et les maux…

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT