Les derniers instants de François Mancabou

Clémentine Coly, épouse de François Mancabou fait de graves révélations sur les derniers instants de la mort de ce supposé membre de la « force spéciale ».

mancabouu

Alors que le parquet parle d’une « mort accidentelle » pour faire la différence avec une mort naturelle, l’épouse du défunt, Clémentine Coly, a dévoilé les dernières confidences de son époux. « J’ai accouru à l’hôpital, arrivée j’ai salué le médecin de garde, je lui ai dit c’est Mme Mancabou, on m’a dit qu’il y a urgence. Quand j’ai tourné la tête, j’ai vu que mon époux était sur une chaise roulante, la tête inclinée. J’ai vu que le sang coulait sur lui, beaucoup de sang même. Aussitôt, j’ai pris un rouleau de mouchoir à côté pour essuyer le sang. Quand je l’ai appelé Franc, il m’a répondu mais il parlait moins fort. Il m’a dit ‘tu as vu ce qu’ils m’ont fait’. Je lui ai répondu ‘calme-toi' je suis là », a-t-elle raconté, dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux.

Clémentine Coly ajoute : « Quand je nettoyais le sang, j’ai vu des points de suture sur sa tête. Il m’a dit, tu as vu on m’a torturé ».

Me Amadou Diallo, avocat François Mancabou, dénonce une négligence des autorités policières, qui ont conduit à la mort de son client. « La famille veut que toute la lumière soit faite sur les circonstances et les causes de son décès », indique d’emblée Me Amadou Diallo. Aussi, la famille exige des autorités judiciaires « qu’une autopsie soit ordonnée avec des experts indépendants neutres et ayant toutes les compétences requises », a-t-il ajouté. Toutefois, en son intime conviction, l’avocat réfute la thèse évoquée par le parquet. « Nous savons de notre côté, qu’il est mort des tortures dont il a été victime ».

ADVERTISEMENT

Birahim Seck, le Coordonnateur du Forum civil (section sénégalaise de Transparency International) exige toute la lumière sur le décès de François Mancabou, survenu ce jeudi, à l'hôpital Principal de Dakar. Une mort troublante de cet ancien garde de corps, notée quelques temps après que Mancabou a été suspecté d'appartenir à un groupuscule dénommé "Force spéciale." Sur sa page Twitter officiel, Birahim Seck dénonce sur un ton outré : "Nous avons l'impression que dans ce pays, nous banalisons la mort. Il faut impérativement une enquête indépendante et une autopsie sérieuse pour déterminer les causes de la mort de Mancabou."

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Opération de sécurisation à Dakar : les chiffres alarmants de la gendarmerie

Opération de sécurisation à Dakar : les chiffres alarmants de la gendarmerie

Mamadou Lamine Diallo : « Je ne peux pas dialoguer avec Coumba Gawlo »

Mamadou Lamine Diallo : « Je ne peux pas dialoguer avec Coumba Gawlo »

Tentative de viol : un maçon de 19 ans écope de 3 ans de prison !

Tentative de viol : un maçon de 19 ans écope de 3 ans de prison !

Litige foncier à Touba : un chef religieux et ses disciples ferment des lieux de commerce

Litige foncier à Touba : un chef religieux et ses disciples ferment des lieux de commerce

Bataille rangée à Kolda : un tailleur tué, une quinzaine de suspects arrêtés

Bataille rangée à Kolda : un tailleur tué, une quinzaine de suspects arrêtés

Les dernières nouvelles sur l’état de santé de Maimouna Ndour Faye

Les dernières nouvelles sur l’état de santé de Maimouna Ndour Faye

Mali : arrestation d'un colonel ayant rapporté des exactions de l'armée

Mali : arrestation d'un colonel ayant rapporté des exactions de l'armée

Mikayil Faye, la nouvelle pépite sénégalaise montante de la Masia

Mikayil Faye, la nouvelle pépite sénégalaise montante de la Masia

Pendant que Baidy Amar agonisait, ses amis lui ont volé 17 millions FCFA

Pendant que Baidy Amar agonisait, ses amis lui ont volé 17 millions FCFA

ADVERTISEMENT