L'Italie recrute 452 000 migrants réguliers

L'Italie va enrôler 452 000 migrants régulier entre 2023 et 2025.

Italie migration

L’Italie desserre ses voies d’immigration légale. Le gouvernement italien à approuver un nouveau décret sur les flux migratoires, lors de la réunion du Conseil des ministres début juillet. Le Conseil des ministres a approuvé, en examen préliminaire, le DPCM avec la "Programmation des flux d'entrée légale en Italie d'emplois étrangers pour la période triennale 2023-2025.

Pour ladite période triennale 2023-2025, « le Gouvernement prévoit un total de 452 000 entrées en 3 ans, contre un besoin détecté de 833 000 unités », avec 136 000 admissions en 2023, 151 000 en 2024 et 165 000 en 2025 », indique le communiqué final du CDM, repris par le site ilsole24ore.com.

Les catégories professionnelles et les secteurs productifs concernés ont été élargis : avec les électriciens et les plombiers, un quota spécifique est réactivé pour les personnes employées dans les secteurs de l'aide à la famille et du médico-social. Sont également ajoutés "travailleurs pour le transport de passagers par autobus et pour la pêche".

Les secteurs du transport routier pour compte de tiers, du BTP, du tourisme-hôtellerie, de la mécanique, des télécommunications, de l'alimentation, de la construction navale sont confirmés pour le travail indépendant et le travail salarié non saisonnier ; pour les travaux subalternes saisonniers, les secteurs agricole et hôtelier-touristique.

Dans le cadre des quotas pour l'agriculture et le tourisme, des quotas spécifiques sont réservés aux travailleurs des pays d'origine ou de transit qui signent des accords pour faciliter la migration régulière et contraster la migration irrégulière et dont les demandes d'autorisation d'entrée en Italie pour un travail saisonnier, même de longue durée, sont présentés par les organisations professionnelles indiquées dans le décret et les plus représentatives au niveau national.

ADVERTISEMENT

Ces organismes s'engagent à superviser la conclusion du processus de recrutement des travailleurs jusqu'à la signature effective des contrats de travail, y compris les communications obligatoires. 40 000 entrées supplémentaires ont été faits en 2022 pour les secteurs agricole et touristique.

Le Conseil des ministres a approuvé, « comme le permet la législation en vigueur, un décret de flux complétant le décret du président du Conseil des ministres du 29 décembre 2022, relatif à la planification transitoire des flux d'entrée légale en Italie d'emplois étrangers pour le l'année 2022, après avoir constaté que les demandes d'admission à l'emploi ont entraîné un dépassement des quotas autorisés ».

Le « décret complémentaire prévoit un quota supplémentaire de 40.000 unités, entièrement destinées aux entrées pour les travaux saisonniers dans les secteurs agricole et touristique-hôtelier, sur la base des dossiers déjà présentés lors de la journée-clic de mars dernier ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT