Macky Sall offre 6 milliards FCFA aux daaras

La subvention de 6 milliards de francs Cfa destinée à l’amélioration des conditions de vie et d’études dans les daaras (écoles coraniques) était disponible, a annoncé, samedi, à Diamniadio, le chef de l’Etat.

macky sall

Macky Sall a fait cette annonce lors de la cérémonie officielle de la Journée nationale des daaras organisée au Dakar Aréna. Le ministre de l’Education avait déclaré à l’occasion du vote du budget de son département qu’une enveloppe de 6 milliards serait octroyée aux daaras. En présidant la journée nationale des écoles coraniques, le chef de l’Etat a assuré que cette enveloppe était disponible.

Un milliard servira à l’achat de 2500 à 2700 tonnes de riz pour l’alimentation des apprenants, a dit Macky Sall. Les 5 milliards de francs Cfa seront distribués aux écoles coraniques avec une répartition allant de 300 000 francs Cfa à des millions en fonction de la taille des daaras, a ajouté le chef de l’Etat, repris par l'APS.

’Cette journée devait se tenir il y a quelques mois mais comme je vous l’avais promis, j’ai dit au ministre des Finances que je voulais que cette enveloppe soit disponible avant de venir faire face aux maîtres coraniques’’, a déclaré le président Sall en wolof.

Selon lui, ‘’l’amélioration des conditions de vie et de subsistance dans les écoles coraniques doit être synonyme de réduction de la mendicité surtout dans les rues de Dakar et des grandes villes du Sénégal". D’où, a-t-il souligné, la décision d’appuyer les maitres coraniques et tous ceux et celles qui les accompagnent notamment les »Ndeyou Daaras » (marraines des écoles coraniques).

Rappelant que le gouvernement est une continuité, le chef de l’Etat a souhaité que ‘’cette subvention soit maintenue et évolutive’’ en fonction de l’augmentation du budget de l’Etat. La journée nationale des daraas doit être inscrite dans l’agenda national, selon Macky Sall, invitant le prochain président de la République à instituer une rencontre annuelle avec les maîtres coraniques et toutes parties prenantes à l’enseignement islamique.

ADVERTISEMENT

En effet, a-t-il souligné, en tant que cadre d’éducation et de formation, le daara est ‘’un repère, qui véhicule des valeurs et codes de conduite de référence, ancrés dans les enseignements du Saint Coran et de la Sunna du Prophète Muhammad (PSL)’’. Tous les coordonnateurs venus des 14 régions ont pris la parole pour magnifier les efforts l’Etat pour un meilleur fonctionnement des écoles coraniques.

Une enquête du ministre de l’Education nationale fait état de près de 4600 écoles coraniques dont des daaras dits traditionnels et des daaras dits modernes qui allient l’enseignement coranique et l’enseignement du cycle formel.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Centre de santé de Ngor : Toussaint Manga limogé de son poste de médecin-chef

Centre de santé de Ngor : Toussaint Manga limogé de son poste de médecin-chef

344 détenus (politiques) déjà  libres, 272 libérés prochainement

344 détenus (politiques) déjà libres, 272 libérés prochainement

Ouest Foire : 5 bébés morts retrouvés dans des ordures

Ouest Foire : 5 bébés morts retrouvés dans des ordures

Déchéances - Saison2: voici la date de la diffusion du premier épisode

Déchéances - Saison2: voici la date de la diffusion du premier épisode

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

AIBD : les chiffres du trafic aérien

AIBD : les chiffres du trafic aérien

ADVERTISEMENT