Madiambal et Teliko jugés le 24 janvier 2022

Le procès en appel de l’affaire opposant le patron du Groupe Avenir communication, Madiambal Diagne, au juge Souleymane Téliko a été renvoyé à nouveau.

Teliko-vs-Madiambal

Retenu avant-hier, il ne s’est pas tenu pour les mêmes raisons que la dernière fois, à savoir le défaut de production du jugement de première instance. Ainsi, le juge de la Cour d’appel a décidé de renvoyer ce procès au 24 janvier 2022.

Pour rappel, l’affaire opposant Madiambal Diagne à Souleymane Téliko est partie d’une émission sur la Rfm le 29 mars 2021. Accusé d’avoir indûment perçu des frais de voyage dans le cadre du procès de l’ancien Président tchadien, Hissein Habré, devant les Chambres africaines extraordinaires, le juge Téliko a traîné le journaliste en Justice.

Malgré les preuves apportées à la barre, le Tribunal a tranché en faveur du magistrat. Une décision que M. Diagne a estimée «injuste» dans la mesure où elle a été prise «sur la base de considérations extrajudiciaires». Après cette sentence, plusieurs organisations de défense des journalistes comme la Fondation des médias de l’Afrique de l’Ouest (Mfwa), l’Union de la presse francophone (Upf) ou Article 19 avaient dénoncé «des peines disproportionnées» et «rétrogrades».

Dans la foulée, Madiambal Diagne avait obtenu des autorisations de poursuite contre Téliko, qui avait tenu à la barre certains propos à son endroit. Alors que la Commission d’instruction avait décidé de fermer le dossier, la Cour suprême avait ordonné la poursuite de l’instruction de l’affaire après que le Parquet général a interjeté appel.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT