Madiambal traque Téliko : « Sors de ta cachette »

Suite et pas fin du différend opposant le journaliste Ma­diam­bal Diagne au magistrat Souleymane Téliko !

Teliko-vs-Madiambal

Il y a retournement de situation dans ce bras de fer judiciaire. L’Admi­nistrateur général du Groupe Avenir communication accuse en effet le président de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) de s’organiser « systématiquement pour ne pas recevoir la sommation interpellative » qu’il veut lui servir depuis le 6 juillet.

Dans un communiqué rendu public hier, le journaliste Madiambal Diagne informe : « Les huissiers de justice Me Adama Dia (huissier à Dakar et par ailleurs président de l’Ordre des huissiers du Sénégal) et Me Seynabou Diaw Faye (huissier de justice à Thiès) commis se sont rendus, tour à tour, à ses domiciles dakarois, à son bureau à Thiès et au siège de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), pour lui remettre la sommation. »

Mais jusqu’à hier, « les auxiliaires de justice ne parviennent pas à trouver le président de l’Ums, de surcroît magistrat à la Cour d’appel de Thiès. Les huissiers ont eu à faire le pied de grue devant son domicile de Scat-Urbam près de la Foire de Dakar, durant plusieurs heures et plusieurs jours de suite et Souleymane Téliko y demeure cloîtré à l’intérieur et leur refuse l’accès. Il est aussi invisible à son bureau à Thiès aux différentes descentes des huissiers », a précisé le document.

Pour Madiambal Diagne, « il est des moments où des hommes s’assument ». « Souley­mane Téliko m’a attrait à la barre en première instance et je me suis présenté à toutes les audiences et ai subi toutes les étapes de la procédure. Qu’il prenne ses responsabilités et vienne à la barre de la Cour suprême confirmer ou infirmer ses dires sur moi. C’est la moindre des choses qu’il pourrait faire, eu égard à l’image d’homme vertueux et de principes, pétri de rigueur morale, religieuse et/ou professionnelle, qu’il clame urbi et orbi », a déclaré Madiambal Diagne.

Ce dernier ne compte pas abandonner la procédure. En effet, renseigne le document, « la Chambre criminelle de la Cour suprême sera saisie pour connaître de cette affaire car les Sénégalais doivent savoir si Souleymane Téliko dit la vérité ou des mensonges sur mon compte. Et justice devra être rendue devant l’opinion publique que Souley­mane Téliko avait voulu prendre à témoin depuis le début de cette affaire ».

Il faut rappeler que Ma­diambal Diagne a été cité à comparaître par Souleymane Téliko. Le journaliste avait accusé le magistrat d’avoir perçu de manière indue, des indemnités dans le cadre de missions menées au Tchad pour le compte des Chambres africaines extraordinaires (Cae) et liées à l’instruction de l’affaire Hissein Habré alors qu’il était déjà pris en charge par l’Union africaine. Lors de l’audience, Souleymane Téliko avait accusé devant la barre du Tribunal correctionnel Ma­diambal Diagne de « viol » et d’« escroquerie ».

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA