Naufrage au Cap-Vert : 4 fils de Kayar jetés en mer

Fass Boye n'est pas la seule localité touchée par le naufrage d'une pirogue sénégalaise au large du Cap-Vert. Kayar a aussi eu son lot de victimes.

MIGRANTS

Plus de 60 migrants auraient perdu la vie à bord d'une pirogue partie des côtes sénégalaises début juillet et retrouvée ce lundi au large du Cap-Vert. Le nombre de personnes décédées est estimé à 63, celui des survivants est de 38, dont quatre enfants de douze à seize ans. La plupart des migrants décédés résident à FassBoye.

Mais ce village de pêcheurs n’est pas le seul touché par cette tragédie. Kayar a aussi eu son lot de victimes. Selon ‘’SourceA’’ dans sa parution de ce lundi 21 aout 2023, ils sont au nombre de quatre à avoir perdu la vie, lors de cette expédition qui s’est soldée par le naufrage de leur embarcation.

La première personne décédée l’a été lors du 18e jour de l’expédition macabre. Elle a été jetée dans la mer. D’après le journal, trois autres fils de Kayar connaîtront le même sort. Les noms des décédés originaires de cette petite ville côtière sont Bara Seck, Mohamadane Sène, Ndiaga Fall Diop et Mansour Diouf. Aujourd’hui, les chances de retrouver leurs dépouilles sont quasiment nulles.

Les dépouilles rapatriés lundi

Les rescapés du naufrage d’une pirogue en provenance de Fass Boye au large du Cap Vert, ainsi que les corps des personnes ayant péri dans cet accident seront rapatriés lundi par un avion de l’armée sénégalaise. L’avion, qui doit rapatrier les corps des migrants décédés et les rescapés, a atterri à l’aéroport de Praia ce manche, à 10h 15, avec à son bord la ministre auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée des Sénégalais Annette Seck.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT