Opération 'gatsa-gatsa' contre Orange

Pour protester contre l’augmentation des tarifs du Flybox, les clients de Orange entament un boycott de ses services.

sonatel

L’Association des Clients et Sociétaires des Institutions Financières (Acsif) a lancé, ce dimanche, un mot d’ordre de boycott des services d’Orange. Ce, en protestation contre ce qu'elle appelle "la hausse inélégante des tarifs particulièrement liés au Flybox.’’

À travers des commentaires, des posts, des partages et autres, l’Acsif fustige le comportement de l’entreprise des télécommunications qui a récemment augmenté le prix de ses tarifs liés au Flybox.

« Orange dégage …», « N’utilisez plus les services de Orange.. », « Au boycott de Orange…», « Orange, ce sont des traîtres, rendez-nous notre connexion de 300 gigas à 12900 francs », « Orange se fout des Sénégalais. » « Vivement des journées de boycot pour exiger du respect », « Faisons une pétition et boycottons Orange », « Ne pas acheter leurs crédits contactons les activistes », Orange ne respecte pas ses clients ».

Ce sont les multiples réactions des clients sur les réseaux sociaux. Ceux-ci réclament le retour des prix de la Flybox à 12900 au lieu de 16900 avec seulement 160 gigas.

ADVERTISEMENT

Pour faire face à cela et venir en appui au utilisateurs, l’Association des Clients et Sociétaires des Institutions Financières (ACSIF), a lancé ce dimanche 2 avril 2023, un mot d’ordre visant à boycotter tous les services Orange ce dimanche en guise de protestation contre la hausse des tarifs particulièrement liés au flybox.

Ce qui semble être suivi par les clients de Orange qui mènent des sensibilisations sur les réseaux sociaux afin de faire reculer l’entreprise de télécommunications.

De nombreux utilisateurs ont démarré des campagnes pour boycotter Orange. Sur Facebook, Télegram, (..), des groupes ont été créés à cet effet et des posts d’incitations sont publiés afin de rassembler les Sénégalais dans une seule initiative : boycotter Orange.

« Le Gatsa-gatsa doit être un concept appliqué à toute injustice, toute arnaque, tout complot d'un groupe contre le peuple et les défenseurs du peuple...

«Orange arnaque le peuple Sénégalais. Orange a été condamnée au Mali à payer des milliards à ses utilisateurs. Levons, nous tous ensemble, comme un seul homme et combattons l'arnaque», lit -on sur Facebook.

Certains internautes appellent à ce que le boycott dure une semaine voir plus tant que Orange ne revoit pas ses tarifs. Selon le Président de l’Association de l'Ascif et ses camarades, l’opérateur porte un frein à la démocratisation de l'outil par un procédé commercial déloyal et injuste. Ils invitent les utilisateurs à scrupuleusement respecter le mot d’ordre de boycott et invitent l’opérateur à reconsidérer ces nouvelles offres.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous” avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

ADVERTISEMENT