ADVERTISEMENT

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Le journaliste d’investigation, Pape Alé Niang, entame une grève de la faim à partir de demain vendredi 2 décembre 2022.

Le journaliste Pape Alé Niang

Il avait décidé de surseoir à sa grève de la faim après une médiation avec le ministre de la Communication. Mais Pape Alé Niang perd patience. Le journaliste annonce qu'il va entamer une grève de la faim à compter du vendredi 2 décembre 2022, pour dénoncer « son emprisonnement injuste et arbitraire ».

ADVERTISEMENT

« Bonjour chers (es) compatriotes, À compter de ce vendredi 2 décembre, j’ai décidé d’observer une grève de la faim pour dénoncer mon enlèvement sur les allées Papa Guèye Fall, ma séquestration et ma torture psychologique dans les locaux de la Sûreté urbaine, mon emprisonnement injuste et arbitraire à la prison de Sébikotane », a-t-il posté sur Facebook.

Pape Alé Niang a été arrêté depuis le dimanche 6 novembre 2022. Il est poursuivi pour les chefs d’inculpation de diffusion d’informations militaires non autorisées par la hiérarchie, de recel de documents administratifs et militaires et de diffusion de fausses nouvelles de nature à jeter le discrédit sur les institutions publiques.

Le Secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF), Christophe Deloire, a promis de faire le nécessaire pour obtenir la libération du journaliste sénégalais Pape Alé Niang, qui est arrêté depuis le 6 novembre pour des faits liés à l’exercice de son métier. « J’ai obtenu un permis de visite. J’irai le voir demain matin. On fera tout pour qu’il sorte [de prison] le plus vite possible », a soutenu Deloire.

Il a pris cet engagement lors du lancement des activités du bureau de RSF à Dakar pour l’Afrique subsaharienne. « Le Sénégal est un pays extrêmement important pour nous. Il doit être un modèle régional. Il faut d’ailleurs saluer les propos qu’a tenus le président Macky Sall lorsqu’il a été élu en disant que, durant son mandat, aucun journaliste ne sera placé en détention », a-t-il ajouté.

« Il l’a répété en 2018 quand on lançait le partenariat sur l’information et la démocratie. Un engagement fort ! (…) Malheureusement, cet engagement-là a été démenti. Qu’il (Macky Sall) fasse en sorte que ce soit une courte parenthèse et que Pape Alé Niang sorte de prison », a-t-il soutenu en présence des dirigeants des associations de journalistes du Sénégal.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

 Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

ADVERTISEMENT