Police : le coup de gueule d’un policier contre les conditions de travail

Des "propos scandaleux et inacceptables". C’est en ces termes que la police nationale a réagi à une vidéo dans laquelle on voit un policier en service au commissariat central de Tambacounda dénoncer leurs conditions de travail. La Police annonce des poursuites judiciaires contre cet agent.

policier

La vidéo devenue virale, a fait le tour des réseaux sociaux. L’homme se présente comme un policier. Dans sa vidéo, il dénonce les conditions de travail de ses collègues. Le limier évoque particulièrement des problèmes de prise en charge alimentaire et de dotation en carburant, la police nationale tient à apporter des clarifications.

« Ayez pitié de nous, on en a marre, que nos supérieurs aient pitié de nous », dit le policier qui semble s’offusquer du fait que la police dispose d’une gros budget alors que ses agents sont dans des conditions précaires.

Toujours dans sa vidéo, l’homme demande aux autorités d’avoir pitié des populations. Car, dit-il, avec toutes les ressources que nous avons au Sénégal, on ne peut avoir des problèmes de nourriture ou d’eau. « Arrêtez aussi de mettre en confrontation policiers et populations. Nous sommes tous des frères », a-t-il indiqué.

En effet, selon la hiérarchie, il s’agit d’un agent de police en service au commissariat central de Tambacounda dont "l’inconduite" et la "mauvaise manière de servir" ont été constatées par ses supérieurs hiérarchiques directs. "Ses manquements aux règles de discipline lui ont valu l’application de mesures de punition d’ordre intérieur pour provoquer son amendement. Sans autorisation d’absence, il a abandonné son poste depuis le 14 mai 2023 et a refusé de regagner le service malgré les nombreuses sommations. Les dernières investigations menées ont révélé qu’il est présentement à l’étranger."

Au vu de ces faits très graves, qui, à la lumière de la loi, sont qualifiés de désertions, la police nationale dit en tirer toutes les conséquences juridiques qui s’imposent.

ADVERTISEMENT

Ainsi, sur le fondement de la discipline et du respect de la hiérarchie, la procédure disciplinaire prévue à cet effet sera mise en œuvre et le tribunal militaire saisi pour une application rigoureuse des sanctions prévues par le statut de la police nationale, lit-on dans le communiqué fait à Dakar le 27 juin 2023.

Le policier serait au Canada

Le policier mis en cause dans cette affaire est actuellement au Canada. Il a été filmé dans un véhicule du commissariat central de Tambacounda. Mais il a gardé les vidéos jusqu’à son arrivée à l’étranger, avant de les mettre en ligne sur le réseau social Tik-Tok.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Massacre de Gaza : un militaire meurt après s’être immolé devant l’ambassade d’Israël

Massacre de Gaza : un militaire meurt après s’être immolé devant l’ambassade d’Israël

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une niarel

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une niarel

Election présidentielle : la date du 02 juin proposée !

Election présidentielle : la date du 02 juin proposée !

Arrestation de Gris2: sa petite sœur montre au créneau et descend Zeyna

Arrestation de Gris2: sa petite sœur montre au créneau et descend Zeyna

Néfertiti : portrait d'une grande reine ! (Découverte)

Néfertiti : portrait d'une grande reine ! (Découverte)

Insolite: elle déshérite ses enfants et lègue 1 milliard CFA à ses animaux

Insolite: elle déshérite ses enfants et lègue 1 milliard CFA à ses animaux

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Comment sauver Macky Sall !

Comment sauver Macky Sall !

Une pirogue transportant 154 candidats à l’émigration interceptée par la Marine nationale

Une pirogue transportant 154 candidats à l’émigration interceptée par la Marine nationale

ADVERTISEMENT