Pourquoi la France réduit ses effectifs militaires au Sénégal ?

Emmanuel Macron a décidé une réduction drastique des effectifs militaires français au Sénégal. Mais également au Gabon et en Côte d’Ivoire.

armée française

La France va réduire ses effectifs militaires au Gabon, au Sénégal et en Côte d’Ivoire, selon un information rapportée mardi par le quotidien français « Le Monde ». Elle ne gardera en principe qu'une centaine de militaires au Gabon (contre 350 aujourd'hui), une centaine au Sénégal (contre 350), une centaine en Côte d'Ivoire (600 aujourd'hui) et environ 300 au Tchad (1.000 actuellement), d'après deux sources proches de l'exécutif et une source militaire.

« Au terme d’âpres discussions, le chef de l’Etat a fini par se prononcer sur l’avenir des trois bases françaises installées sur les côtes d’Afrique de l’Ouest. Alors que les armées étaient suspendues, depuis de longs mois, aux arbitrages de l’Elysée, Emmanuel Macron a décidé une réduction drastique des effectifs militaires au Gabon, au Sénégal et en Côte d’Ivoire, lors d’un conseil de défense, qui s’est tenu mi-décembre 2023 », précise le média français.

Si le nombre exact de soldats français devant être maintenus dans ces bases n’est pas encore déterminé, on sait qu’à l’état-major de l’armée de terre, principal concerné par ces baisses d’effectif, la réduction envisagée est importante : seule une centaine de postes, principalement dévolus aux fonctions de soutien, seront conservés de façon permanente dans chacune des trois villes, rapporte la même source.

Pour les bases de Libreville et de Dakar, qui accueillaient, ces derniers mois encore, officiellement, 350 militaires chacune, et pour Abidjan, nœud logistique de la France pour ses opérations au Sahel, qui hébergeait environ 950 soldats, cette baisse des effectifs s’annonce comme un tournant, relève encore le média français.

ADVERTISEMENT

Ecartant "un changement d'axe", une source de l'Elysée citée par "le Monde", explique que le principe de baisse de la présence militaire française en Afrique est sur les rails depuis février 2023, lorsque le président en avait fait l’annonce, à la veille d’une tournée sur le continent. « Mais il y a des facteurs qui amènent à avancer, ajoute-t-on. Nous voulons sortir d’un modèle où nous étions très présents dans les capitales pour une empreinte beaucoup plus réduite. », selon la même source.

Quand Ousmane Sonko critiquait la présence de bases militaires françaises au Sénégal

Lors de la visite de Jean Luc Melechon à Dakar, le Premier ministre sénégalais Ousmane Sonko avait évoqué jeudi la possibilité de fermer les bases militaires françaises dans le pays d'Afrique de l'Ouest, lors d'un discours prononcé à l'occasion d'une conférence conjointe avec l'ancien député européen et fondateur de la France insoumise, à l'UCAD.

"Plus de 60 ans après nos indépendances, nous devons nous interroger sur l es raisons pour lesquelles l'armée française par exemple bénéficie toujours de plusieurs bases militaires dans nos pays, et sur l'impact de cette présence sur notre souveraineté nationale et notre autonomie stratégique", avait dit Ousmane Sonko.

"Je réitère ici la volonté du Sénégal de disposer de lui-même, laquelle volonté est incompatible avec la présence durable de bases militaires étrangères au Sénégal", avait indiqué le Premier ministre sénégalais. "Ceci ne remet pas en question les accords de défense", avait-il souligné.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Un autre malheur s'abat sur Pape Samba Mboup

Un autre malheur s'abat sur Pape Samba Mboup

Après la triche au BAC : le BFEM prend le virus à Mbacké

Après la triche au BAC : le BFEM prend le virus à Mbacké

5 aliments qui détruisent et aident le foie

5 aliments qui détruisent et aident le foie

Les prévisions de la Météo dans les prochaines 24 heures

Les prévisions de la Météo dans les prochaines 24 heures

Après Kroos, un cadre de la Mannschaft prend sa retraite internationale

Après Kroos, un cadre de la Mannschaft prend sa retraite internationale

Cameroun : 172 établissements secondaires fermés

Cameroun : 172 établissements secondaires fermés

Ouagou Niayes : un cartel de narcotrafiquants démantelé

Ouagou Niayes : un cartel de narcotrafiquants démantelé

Après sa victoire sur Tapha Tine, voilà ce que va gagner Balla Gaye

Après sa victoire sur Tapha Tine, voilà ce que va gagner Balla Gaye

Maroc : un influenceur sénégalais se fait expulser par un ex-ministre et sa copine...

Maroc : un influenceur sénégalais se fait expulser par un ex-ministre et sa copine...

ADVERTISEMENT