Poursuivis, des agresseurs se refugient au cimetière de Yoff et se cachent dans la morgue

Des agresseurs pourchassés par la foule, se sont réfugiés au cimetière de Yoff et se font "garder" dans la morgue pour leur éviter un lynchage.

cimetiere yoff 0

L’affaire peut prêter au rire, mais tous les moyens sont bons pour ne pas se faire lyncher par une foule en furie. Quitte à se retrouver dans une morgue à côté des morts. Si la scène peut être un cauchemar pour certains, celle-ci s'est révélée comme une aubaine pour P. Traoré et F. Cissokho.

Ces deux malfrats, à bord d'une moto, avait chipé le téléphone portable d'une dame. Pendant qu'il s'enfuyaient, un homme qui conduisait une 4X4 ayant vu la scène les a percutés. Ainsi les deux suspects ont-ils voulu se mêler à une foule venue pour un inhumation.

Identifiés, ils ont été extirpés et conduits à la morgue afin de leur éviter un lynchage. Jugés hier, les deux prévenus ont nié qu'ils conduisaient une moto mais une charrette. Le parquet a requis deux ans dont six mois ferme. Le tribunal les a finalement condamnés à deux ans dont trois mois ferme.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT