Pourvoi en cassation : Ousmane Sonko a déposé sa requête

Les conseils de Ousmane Sonko ont déposé au dernier moment leur requête, à la Cour suprême concernant la condamnation de leur client dans l’affaire de diffamation l'opposant au ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang.

Ce-que-Mame-Mbaye-Niang-reproche-à-Sonko

Après sa condamnation en instance à deux mois de prison avec sursis et en appel à six mois avec sursis, le maire de Ziguinchor avait saisi la Cour Suprême vendredi 12 mai 2023, d’un pourvoi de cassation. Ce, pour casser la peine qui le rend inéligible pour la prochaine présidentielle au Sénégal. La Cour Suprême avait deux mois pour statuer sur ce pourvoi. Et, sa décision sera sans appel.

Jouant contre la montre, le pool d’avocats de Ousmane Sonko a saisi la Cour suprême hier, vendredi. Selon Les Echos, Mes Ciré Clédor Ly, Cheikh Khoureychi Ba et Cie ont déposé auprès du greffe de la haute juridiction leur requête concernant la condamnation de leur client dans l’affaire de diffamation l'opposant au ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang.

Après avoir effectué sa déclaration, la défense du président de Pastef a attendu la fin du délai imparti par la loi organique de la haute juridiction (six jours) pour déposer sa requête, souligne le journal. Lequel voit dans le choix de ce timing une stratagème visant à préserver le plus longtemps possible l’éligibilité de ce dernier.

Le leader des Patriotes gagne ainsi deux mois dans la mesure où la juridiction ne peut pas se soustraire à la procédure qui la régit. Il faudra d’abord que la requête soit signifiée aux parties qui doivent répondre. Ensuite, le rapporteur désigné par le président de la chambre criminelle tire ses conclusions avant que le dossier atterrisse au Parquet général qui se chargera de l’enrôlement.

Dans la requête déposée au niveau de la Cour suprême, les avocats de l’opposant soulèvent 5 moyens de défense.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT