Prison de Mbour : Bagarre entre gardes du corps de Ousmane Sonko et un gang

Une violente bataille rangée a opposé un gang de détenus et les gardes du corps de Ousmane Sonko, arrêtés à Mbour le 26 mai 2023 alors qu’ils tentaient de rallier Kolda pour participer à la caravane de la « liberté ».

mac-MBOUR

La Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Mbour n’a pas encore fini de faire parler d’elle. Après la mort, vendredi dernier, du jeune Ousmane Dia de Nguékhokh, une autre affaire rocambolesque met à nouveau cette prison au-devant de la scène. Il s’agit d’une violente bataille rangée entre un gang de détenus et les gardes du corps de Ousmane Sonko, arrêtés à Mbour le 26 mai 2023 alors qu’ils tentaient de rallier Kolda pour participer à la caravane de la « liberté ».

Pour une histoire de cuillère, relate L'Observateur, ils se sont affrontés au sang en transformant la chambre 6 de la Grande cour de ce lieu de privation de liberté en un théâtre d’affrontement sans précédent. Samedi, aux environs de 9H25, alors que la quasi-totalité des détenus sont dans la cour de la prison pour prendre le petit-déjeuner, le détenu, Abdoulaye Ndiaye, l’un des gardes du corps de Ousmane Sonko, se dirige vers la chambre 6 de la Grande cour, pour chercher sa cuillère.

Ne la trouvant pas, au moment de ressortir de la chambre 6, Abdoulaye Ndiaye s'aperçoit que son codétenu, Pape Djiby Diop tient entre ses mains ladite cuillère. Sans tarder, il demande à celui-ci de lui rendre son bien. Ce que Pape Djiby Diop ne compte point accepter, faisant savoir au garde du corps de Sonko que la cuillère est à lui depuis qu’il est en détention. Cependant, comme les gardes du corps de Sonko ne sont pas en bons termes avec bon nombre de leurs codétenus de la chambre 6 qui, d’après leurs dires, les traitent d’hommes sacrifiés par le leader du Pastef/Les Patriotes, Abdoulaye Ndiaye se rue vers Pape Djibril Diop pour récupérer de force sa cuillère.

Suivra alors une vive dispute entre les deux hommes qui tourne très rapidement au vinaigre. Car, une violente bataille va, par la suite, éclater entre les deux parties. Une violente bataille à laquelle les autres membres du gang de Pape Djiby Diop ne tardent pas à prendre part. Ce fut alors un affrontement sanglant entre les gros bras de Ousmane Sonko (Abdoulaye Ndiaye, Gora Diop et El Hadji Fall), et les gangsters de la chambre 6, Adama Kandé, Pape Djiby Diop, Ass Malick Ndao et Nianga Niang. Ces deux parties se sont donné de violents coups de poing.

La bande à Pape Djiby Diop, très redoutable, ne lâche pas prise. Ces détenus tiennent coûte que coûte à imposer leur suprématie aux gardes du corps de Sonko. Ainsi, dans un décor indescriptible avec tous les détenus de la Grande cour qui en profitent pour solder leurs comptes, le groupe des gangsters pousse le bouchon plus loin. C’est dans ce tohu-bohu que de l’eau chaude a été versée à Abdoulaye Ndiaye, un des gardes du corps de Ousmane Sonko.

ADVERTISEMENT

Créant du coup une panique générale dans cette partie de la prison de Mbour. Pour faire revenir le calme, le chef de cour décide de retourner tous les détenus dans les chambres. En attendant de maîtriser la situation. Malheureusement, il s’est heurté au niet catégorique des détenus, selon qui, c’était leur moment de détente. Au moment où Abdoulaye Ndiaye est évacué à l’infirmerie pour les premiers soins, le chef de cour déplaçait les éléments de Sonko à la chambre 16 de la cité «Malaw».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT