Santé, Transports, Collectivités territoriales : grèves tous azimuts

Les travailleurs des Collectivités Territoriales ont décrété 72 h de grève. And Gueusseum sera également en mouvement d'humeur à partir du 1er février 2023. Les transporteurs regroupés au sein de l’Intersyndicale des transports routiers du Sénégal (ITRS) ont, quant à eux décidé, de poursuivre leur mot d'ordre de grève illimité.

Des usagers se mettent en file en attendant le départ d'un bus TATA (image d'illustration)

And Gueusseum décrète une grève de 72 heures les mercredi 1er, jeudi 02 et vendredi 03 février 2023 avec respect des urgences et du service minimum. Cette fois, ils vont boycotter le programme élargi de vaccination (PEV) à partir du 1er février 2023 ainsi que tous les autres programmes et activités de formation, de supervision et des réunions de coordination et réunions de staff et la rétention des informations sanitaires et sociales. Selon Mballo Dia Thiam et Compagnie, le ministère de la Santé et de l'Action sociale (MSAS) traîne les pieds dans l'extinction des foyers de tension au Centre Talibou Dabo, à l'hôpital régional de Ourossogui, à Polymed (Mbour) sans oublier le règlement des arriérés de 104 millions de primes COVID-19 dus aux travailleurs des collectivités territoriales. Sans oublier les 20 milliards FCFA de créances de l'ANACMU dus aux services med́ico-sanitaires et la révision du traitement salarial des conseillers en travail social, entre autres, par le ministère des Finances et du Budget.

Les collectivités territoriales poursuivent leur mouvement d’humeur après l’évaluation du 8e plan d’actions. Ce, dit-elle, à cause de la banalisation des grèves par un mutisme déconcertant et une logique de pourrissement du pouvoir. Ainsi face à cette posture du gouvernement, indique-t-on dans un communiqué, les agents des ministère des Collectivités Territoriales fustigent la lenteur du recensement du personnel dont le délai de rigueur était fixé au 20 janvier 2023 par le chef de l’Etat, tout autant que l’attitude de certains maires qui font tout pour freiner le processus pourtant inéluctable. C'est pourquoi l’intersyndicale des travailleurs des Collectivités Territoriales du Sénégal (ITCTS) décrète une grève totale de 72 heures les mardi 24, mercredi 25 et jeudi 26 février 2023. Ils vont conduire d’abord le même mot d’ordre de grève de 72h les mercredi 1er, jeudi 02 et vendredi 03 février 2023.

Les transporteurs regroupés au sein de l’Intersyndicale des transports routiers du Sénégal (ITRS) ont décidé de poursuivre la grève entamée depuis mercredi pour protester contre les 23 mesures prises en conseil interministériel. En effet, lors de la rencontre avec le ministre Mansour Faye, chaque partie s’est arc-boutée sur sa position. Le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs du transport routier du Sénégal (SNTTRS), Alassane Ndoye explique : « Je ne suis point surpris du dénouement de cette rencontre avec le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement. Lorsque vous appelez les acteurs du transport à 18 heures pour discuter de 23 mesures, cela démontre que Mansour Faye ne voulait pas discuter. Pire, il nous a d’emblée fait savoir qu’il ne comptait pas reculer sur les mesures déjà prises au conseil interministériel. Suite à cette position, il faut dire qu’il n’y avait plus rien à faire là-bas », a expliqué Alassane Ndoye.

Il soutient que le ministre Mansour Faye « a décidé de camper sur sa position », et que par conséquent lui et ses camarades syndicalistes resteront fermes sur la leur.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Décès de Alla Dieng, SG de l’Unacois Yessal

Décès de Alla Dieng, SG de l’Unacois Yessal

Le fils de Pape Samba Mboup tué dans un accident...

Le fils de Pape Samba Mboup tué dans un accident...

Conflits communautaires à Médina Gounass : chaque camp livre sa version

Conflits communautaires à Médina Gounass : chaque camp livre sa version

Albinisme, abus sexuels, mariage... : les confidences de Mah Khoudia Keita

Albinisme, abus sexuels, mariage... : les confidences de Mah Khoudia Keita

Pourquoi la France réduit ses effectifs militaires au Sénégal ?

Pourquoi la France réduit ses effectifs militaires au Sénégal ?

Euro 2024 : la France s’impose dans la douleur contre l’Autriche

Euro 2024 : la France s’impose dans la douleur contre l’Autriche

Euro 2024 : la Slovaquie surprend la Belgique

Euro 2024 : la Slovaquie surprend la Belgique

Football : FC Porto s'intéresse à  Mikayil Faye !

Football : FC Porto s'intéresse à Mikayil Faye !

Drame à Yeumbeul : un tailleur tué par un bénéficiaire de la grâce présidentielle

Drame à Yeumbeul : un tailleur tué par un bénéficiaire de la grâce présidentielle

ADVERTISEMENT