Téléthon : M. Kâ, l'agent du GIGN amputé d'un bras, échappe à une escroquerie

Le mis en cause est un gendarme qui avait organisé une collecte de fonds via "Kopar Express" pour "soutenir" l'adjudant Mohamed Kâ.

Mouhamed Ka GIGN

Le gendarme El Hadji Malick Niang a voulu escroquer M.T. Kâ, élément du GIGN, celui-là même qui a été amputé du bras après l'explosion d'une grenade, lors des émeutes de mars dernier pour la libération d'Ousmane Sonko.

El Hadji Malick Niang avait lancé une opération de collecte de fonds sur "Kopar Express" pour "soutenir" son frère d’arme Mohamed Kâ, à l’insu de ce dernier et de sa famille.

Il a contacté les agents de Kopar Express pour leur demander de clôturer la cagnotte à 600.940 Fcfa. Le propriétaire de l’agence lui a demandé de produire la pièce d’identité du bénéficiaire. Le gendarme "escroc" a été incapable de fournir la pièce justificative. Ce qui a poussé les responsables de "Kopar Express" à bloquer la quête de fonds.

Informé, l’adjudant amputé Mouhamet Kâ saisit sa hiérarchie qui n’était pas au courant. Il décida de porter plainte à la Section de Recherches qui a ouvert une enquête, à l’issue de laquelle le gendarme Niang sera arrêté à Nioro.

Attrait hier devant la barre des flagrants délits de Dakar, le gendarme a été reconnu coupable de tentative d'escroquerie et condamné d'une peine de 2 ans, dont 6 mois ferme.

ADVERTISEMENT

Les débats d’audience ont révélé que le mis en cause n’était pas à son premier coup d’essai. En 2017, il avait été arrêté pour les mêmes faits et condamné à une peine de 3 mois ferme. Au moment des faits, il était étudiant.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT