Touba : un Baye-fall tué par balle lors d'une opération de sécurisation

Le 10 juin dernier, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké recevait une délégation des Baye Fall. Ce jour, le patriarche de Darou Minam, après les événements malheureux que la cité religieuse avait connus des jours auparavant, leur confiait la mission de sécuriser davantage la ville. Le khalife général des mourides prenait aussi la décision d’interdire, à Touba, toute activité ou manifestation politique.

baye-fall

Après une évaluation des missions confiées aux Baye Fall, Serigne Mountakha a demandé aux forces de défense et de sécurité d’assister ces derniers. La politique et le football sont désormais formellement interdits dans la cité religieuse. De même, il avait décidé que le vote ne se fera plus à Touba, mais à Mbacké.

Mais les opérations de sécurisation dirigées par les Baye Fall ont viré au meurtre. Dans la nuit du mardi au mercredi, un Baye Fall a été tué par balle et un autre blessé, selon des sources de Seneweb. Tout a commencé lorsque des Baye Faal ont effectué une descente inopinée au quartier Firdawsi. Sur place, des présumés vendeurs du chanvre indien et de tabac se sont opposés à leur arrestation.

Moustapha Niang, né en 1988, a reçu une balle avant de perdre la vie sur le coup. Un autre Baye Faal a été blessé, Plusieurs coups de feu ont été tirés au cours des violents affrontements. La gendarmerie et la police sont intervenues sur les lieux du crime. Certains des Baye Faal étaient déterminés à riposter. Mais c’était sans compter sur les gendarmes qui ont utilisé du gaz pour éviter toute forme de représailles. 12 suspects ont été interpellés.

Il y a quelques mois, le khalife rappelait que le choix de confier la sécurité de Touba aux disciples de Mame Cheikh Ibrahima Fall s’explique par le fait qu’il a été le premier à sécuriser la confrérie.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT