Toute la vérité sur le meurtre de Kiné Gaye !

Du nouveau dans l’affaire de l’assassinat de Fatou Kiné Gaye, tuée dans son lieu de travail à Pikine à la Rue 10.

La-vérité-sur-le-meurte-de-Kiné-Gaye

L’enquête sur le meurtre de Kiné Gaye connait de nouveaux développements. Le présumé meurtrier arrêté par la sûreté urbaine en charge du dossier n’est personne d’autre que la collègue de travail de la défunte. Le mis en cause qui se nomme Khassimou Ba, était le superviseur qui lui amenait l’argent nécessaire pour ses opérations d’argent.

Au cours de leurs investigations les enquêteurs de la Sûreté de Dakar qui ont eu le réflexe de ne pas se focaliser sur les thèses d’une agression. Après la fouille de la scène de crime par les éléments de la police scientifique, les enquêteurs ont su que le meurtrier connaît les lieux. En effet la cabine de Fatou Kiné n’a pas été forcé pourtant elle s’est enfermée dedans. Ainsi les premiers soupçons se sont orientés sur son superviseur Khassimou Ba.

Le présumé meurtrier voulait baptiser son fils

Le plus bizarre est que Khassimou présentait des blessures à la main. Au cours de son interrogation, les policiers ont noté une version différente que celle notée par la victime sur son carnet. En lieu et place de 2 millions Fcfa notés par Kiné Ba, Khassimou disait lui avoir remis la somme 5 millions 500 mille Fcfa. Une différence qui a été confirmée par le propriétaire de l’agence et qui pousse les limiers à fouiller auprès de Khassimou. Pour sa blessure à la main, il dit être en train en transe après avoir découvert le corps de sa collègue. Cependant un de ses amis, entendu par les enquêteurs, estime que le présumé meurtrier présentait les blessures avant la découverte de la dépouille.

La défunte n’était pas enceinte

Poussant leurs investigations, les policiers découvrent que c’est l’argent qui est le mobile du crime. En effet, Khassimou devait baptiser ce dimanche 22 mai 2022 et que sa femme lui mettait la pression. Jusqu’au jour du drame où il lui envoie un message pour lui dire que le problème d’argent a été réglé. Aussi les policiers ont-il décelé que Fatou Kiné Gaye n’était pas en état de grossesse. Ce qui a été confirmé par son mari et les résultats de l’autopsie. Cependant les résultats de l’autopsie ont confirmé des traces de lutte sur la dépouille de Kiné Gaye, ce qui confirmé les blessures de Khassimou. Ainsi ce n’est pas une agression et Fatou Kiné n’était pas enceinte… Merci à la police nationale pour ce travail remarquable encore une fois.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mondial 2022 : le Sénégal affrontera l'Angleterre en huitième de finale

Mondial 2022 : le Sénégal affrontera l'Angleterre en huitième de finale

Mondial 2022 : le Sénégal domine l'Équateur et se hisse en huitièmes

Mondial 2022 : le Sénégal domine l'Équateur et se hisse en huitièmes

Qatar 2022 : Iran vs États-Unis, match sous haute tension

Qatar 2022 : Iran vs États-Unis, match sous haute tension

Le verdict est tombé pour les gardes du corps d'Ousmane Sonko

Le verdict est tombé pour les gardes du corps d'Ousmane Sonko

Sénégal-Équateur : le fils de feu Pape Bouba Diop s'adresse aux Lions

Sénégal-Équateur : le fils de feu Pape Bouba Diop s'adresse aux Lions

On veut danser ce soir

On veut danser ce soir

Sénégal-Equateur : Me Abdoulaye Wade en mode supporter

Sénégal-Equateur : Me Abdoulaye Wade en mode supporter

Assemblée : le double jeu des députés de Wallu

Assemblée : le double jeu des députés de Wallu

Qatar 2022 : les Lions rencontrent leur famille avant d'affronter l'Équateur

Qatar 2022 : les Lions rencontrent leur famille avant d'affronter l'Équateur