Trafic de passeports diplomatiques: 14 certificats de mariage saisis chez D. Condé

L’enquête sur le trafic de passeports diplomatiques qui impliqués des députés de la mouvance présidentielle connait de nouveaux rebondissements.

passports

Les députés de BBY Mamadou Sall, Boubacar Biaye ainsi que Sadio Dansokho, président du Conseil départemental de Saraya cités dans un vaste trafic de passeports diplomatique, ont épousé 14 femmes, toutes des clientes de El Hadji Diadji Condé. Ce dernier, commerçant de son état, jouait les rabatteurs, il a été placé sous mandat de dépôt, hier.

Lors d’une perquisition à son domicile, les policiers ont saisi 14 « certificats de mariage » portant les noms des députés mis en cause, 9 autorisations parentales, 7 relevés de comptes bancaires, 19 extraits de naissance et 13 relevés authentiques de leurs indemnités parlementaires.

Condé a mouillé les parlementaires évoquant sa « fraternité d’affaires » avec eux. Pis, il a confié que les députés étaient informés et percevaient leurs pourcentages.

LE SÉSAME DÉLIVRÉ PAR LE MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

Ce qui est grave dans cette affaire, les passeports diplomatiques incriminés ont été délivrés par le Ministère des Affaires étrangères. Les copies de ces titres et documents de voyage ont été envoyés au ministère des Affaires étrangères pour authentification. Toutefois, les fonds des dossiers de demande de passeport ne s’y trouvent pas du fait que l’Assemblée nationale envoie aux Affaires étrangères une liste de personnes avec des ordres d’établissement. En conséquence, les fonds de dossier se trouveraient à l’Assemblée. Quant aux passeports diplomatiques, nombre de leurs bénéficiaires en ont usé pour quitter le pays.

LES BÉNÉFICIAIRES PRÉSENTÉS COMME LA FAMILLE DES DÉPUTES

Les vérifications effectuées par la division des investigations criminelles (Dic), sur la base de données de la Daf et de la Direction de la Police des étrangers et des titres de voyages, ont permis d'identifier les bénéficiaires de ces passeports diplomatiques. Il s’agit de O. Sall, né le 13/01/1999 à Salémata ; M. A. Sall, né le 26/12/2014 à Kédougou ; A. Sall, née le 10/10/2001 à Kédougou et S. Wagué, née 13/04/1999 à Thiaguetto. Tous ont été présentés comme étant les enfants et l’épouse d’El Hadji Mamadou Sall dans leur demande d’établissement d’un passeport diplomatique.

S. Wague, titulaire du passeport diplomatique numéro 17DD5595 du 22/11/2018, présentée comme l’épouse du député Mamadou Sall, a une photo de son passeport différente de celle figurant sur la fiche d’identification nationale de la Daf. En attendant la levée de leur immunité parlementaire, les députés de BBY, Mamadou Sall, Boubacar Biaye ainsi que Sadio Dansokho, président du Conseil départemental de Saraya sont convoqués à la Dic pour auditions. Ils n’ont pas déféré à la convocation prétextant être hors de Dakar.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn