Trafic de passeports diplomatiques: Diadji Condé enfonce les députés BBY

Les aveux détonants de Condé face aux enquêteurs

 2 députés de BBY cœur d’un trafic de faux passeports diplomatiques

Le faussaire guinéen El Hadji Diadji Condé a fait des révélations qui accablent les deux députés de BBY, Boubacar Biaye et Mamadou Sall cités dans l’enquête relative au trafic de passeports diplomatiques.

Diadji a d’abord confié aux enquêteurs de la Dic (division des investigations criminelles) que le réseau est actif depuis la 12e législature. Mieux, sur la base de faux certificats e mariage avec les députés en cause, il a pu faire bénéficier des visas pour la France, l’Allemagne, l’Italie…, en échange de fortes sommes d’argent. Il enfonce les députés incriminés : « On se partageait les montants et chacun avait son quota. Parfois, je venais dans leurs bureaux, à l’Assemblée nationale. »

« On travaillait ensemble et les députés agissaient parfaitement en connaissance de cause puisque chacun trouvait son compte dans ce business », a-t-il confié aux enquêteurs

Le président Macky Sall ainsi que les hauts responsables de la coalition Benno Bokk Yakaar ont exigé que toute la lumière soit faite dans cette affaire. Si la justice considère qu'il y a eu flagrant délit, les deux députés cités ne seront plus protégés par l'immunité parlementaire.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT