ADVERTISEMENT

Vols à l'Institut Pasteur : les larcins écopent de deux ans ferme !

Les deux Guinéens Mamadou Woury et Ismaïla Diallo qui avaient cambriolé l'Institut Pasteur de Dakar ont écopé de deux ans d'emprisonnement et d'une amende de 10 millions FCFA à payer à l'IPD.

Institut-Pasteur-de-Daka Pulser

Le duo avait subtilisé des ordinateurs, des portables et d'autres biens estimés à près de 100 millions de francs FCFA par la partie civile. Mamadou Woury Bâ et Ismaïla Diallo ont braqué l'institut Pasteur de Dakar les 10 et 17 mai 2022. Pour s'y introduire, ils passaient par l'hôtel qui est contigu au bâtiment de l'institut. D'ailleurs, ils ont été interpellés dans l'hôtel en construction par les éléments du commissariat de Plateau, car l'un des malfrats avait par devers lui une sacoche qui faisait partie du butin.

ADVERTISEMENT

Les malfrats confondus par les caméras de surveillance

Confrontés aux images des caméras de surveillance après leurs dénégations systématiques, les délinquants informent qu'ils avaient repéré les lieux lorsqu'ils étaient à la plage le 10 mai, à 15h. Mais, ils ont commis leur forfait la nuit en emportant des ordinateurs portables, des téléphones et d'autres biens. Ils ont avoué avoir récidivé le 17 mai. Pour le butin, ils ont fait savoir qu'ils l'avaient cédé pour la modique somme de 300.000 FCFA.

De même, les voleurs ont révélé aux enquêteurs que leur receleur, Abdou Thiaw se trouve au marché Colobane. Quand les flics ont exploité le portable d'Ismaïla Diallo, ils ont découvert une conversation dans laquelle il lui disait qu'il allait lui vendre un ordinateur portable. Hier, les prévenus ont contesté les faits à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, alléguant qu'ils ont été torturés par les limiers.

Deux ans ferme requis contre les cambrioleurs

De l'avis de Me Mamadou Ciss, avocat de l'institut Pasteur, les faits sont extrêmement graves et doivent revêtir un caractère criminel. "Ils auraient dû comparaître pour association de malfaiteurs. Parce qu'ils vous disent avoir planifié le vol à 15h, avant d'attendre la nuit pour agir", a argumenté le conseil qui a réclamé 100 millions FCFA à titre de dédommagement, car, dit-il, il s'agit d'ordinateurs de dernière génération, de téléphones portables et de matériel bureautique.

Quand la déléguée du procureur, elle a sollicité deux ans ferme à l'encontre des mis en cause. À l'en croire, les comparants ont dérobé quatre ordinateurs portables ainsi que d'autres matériels lors du premier vol. Concernant le second, ils ont emporté une sacoche et quatre ordinateurs. Dans son verdict, le juge a condamné les prévenus à deux ans de prison ferme. Ils doivent également s'acquitter de 10 millions de FCFA, en guise de dommages et intérêts.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Real Madrid : 18e blessure pour Eden Hazard

Real Madrid : 18e blessure pour Eden Hazard

Voici pourquoi nous détestons travailler le lundi matin

Voici pourquoi nous détestons travailler le lundi matin

Dix inventions de l'Égypte ancienne encore utilisées toujours

Dix inventions de l'Égypte ancienne encore utilisées toujours

Port de Ndayane : les travaux physiques démarrent ce mois-ci

Port de Ndayane : les travaux physiques démarrent ce mois-ci

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

Renvoi en chambre criminelle : Sonko fixé le 9 février 2023

Renvoi en chambre criminelle : Sonko fixé le 9 février 2023

ADVERTISEMENT