Asamoah Gyan condamné à une amende d'un million de GHC par la Haute Cour d'Accra

La Haute Cour d'Accra a infligé à Asamoah Gyan une amende de 1 million de GHc (monnaie du Ghana) après qu'il ait été reconnu coupable de poursuites malveillantes.

Asamoah Gyan

L'ancien capitaine ghanéen a été poursuivi en justice par le journaliste Anthony Sarfo, qui a ensuite réclamé 1 million de GHc en compensation. Selon un reportage de Starr FM, Gyan a traîné Sarfo et quatre autres personnes devant le tribunal et les a accusés d'extorsion suite à une publication concernant un prétendu incident de viol entre le footballeur à la retraite et Sarah Kwblah.

ADVERTISEMENT

Le rapport révèle en outre que, bien que les cinq accusés aient été arrêtés, ils ont ensuite été relâchés après avoir été déclarés non coupables. Sarfo a ensuite intenté une contre-action contre Gyan et son manager, Samuel Anim Addo, pour poursuites abusives. Le journaliste a réclamé un million de GHc d'indemnisation, qui lui a été accordée suite au verdict de la Haute Cour d'Accra.

Starr FM rapporte que le juge président Ernest Owusu Dapaa a statué le vendredi 8 décembre 2023 que Gyan et son manager avaient fait de fausses déclarations contre le plaignant. Le tribunal a déclaré que le signalement à la police visait plutôt à protéger l'image de Gyan, car à l'époque il négociait un transfert dans un club chinois.

Le juge a également déclaré que Sarfo avait prouvé sans aucun doute qu'il n'avait jamais extorqué d'argent à Gyan. Le rapport ajoute que le juge a accordé au plaignant 900 000 GHc de dommages et intérêts, avec 111 000 GHc supplémentaires pour tous les mois qu'il a perdus de son emploi qui lui rapportait 1 000 GHc à l'époque, tandis que des dommages supplémentaires de 60 000 GHc ont également été décerné contre Gyan et son manager.

ADVERTISEMENT

Cela survient après que Gyan ait été condamné par un tribunal à céder certaines de ses propriétés à son ex-femme Gifty suite à l'annulation de leur mariage. Le tribunal a ordonné à l'ancien attaquant de Sunderland de verser chaque mois à son ex-femme une somme de 25 000 GHc pour le bien-être et l'entretien de leurs enfants.

Les frais de scolarité, les frais médicaux, les frais de soins dentaires, les billets d'avion pour le voyage et autres frais pouvant entraîner l'éducation des enfants ne sont pas inclus dans la somme ci-dessus. La maison de Gyan au Royaume-Uni et un autre appartement de quatre chambres au Ghana ont également été attribués à son ex-femme par le tribunal à titre de compensation. Une station-service appartenant au footballeur à la retraite de Prampram et une voiture BMW font également partie des propriétés attribuées à Gifty dans le cadre du règlement judiciaire.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT