CAN 2023 : la Côte d’Ivoire renverse le Nigeria et remporte sa troisième Coupe d’Afrique !

Dans une finale électrique, la Côte d’Ivoire, soutenue par son public, a trouvé la force de revenir au score et de battre le Nigeria (2-1). Les Éléphants, revenus de très loin, sont champions d’Afrique pour la troisième fois après 1992 et 2015.

Sebastien Haller Finale CAN 2023

Cela ne pouvait que finir comme ça ! Dans la folie, l’hystérie collective, le quasi irrationnel. Après nous avoir habitué à des scénarios de dingue, la Côte d’Ivoire a décroché sa troisième étoile dans un style qui fait sa marque de fabrique dans cette CAN. Revenir de nulle part pour tout casser !

ADVERTISEMENT

Avec l’appui de 60 000 voix qui n’ont jamais cessé de pousser, même quand le Nigeria s’est retrouvé en tête après la première période. Les Éléphants ont renversé les Super eagles et c’était loin d’être évident, enfin, il y a longtemps que rien n’est plus évident ni logique avec cette Côte d’Ivoire dans cette CAN.

Car rarement, pour ne pas dire jamais, la Côte d’Ivoire n’avait parue aussi sûre d’elle dans cette CAN. Elle a affiché une maîtrise et une sérénité dans ce début de match qui démontraient qu’elle avait beaucoup progressé et appris depuis son match de poule perdu (0-1) face aux Super Eagles.

  • Retour sur un match électrique
ADVERTISEMENT

Dans une ambiance très chaude au stade d’Ebimpé, très largement à la faveur de la Côte d’Ivoire à domicile, les Éléphants mettaient rapidement un gros rythme pour tenter d’enflammer la rencontre et perturber une défense nigériane jusqu’ici solide. Sur le couloir droit, Gradel multipliait les centres sans succès alors que le Nigeria s’occupait de piquer en contre. Sans succès.

La Côte d’Ivoire se procurait la première occasion du match peu après la demi-heure de jeu lorsqu’Adingra profitait d’une belle offrande de Kessié pour obliger Nwabali à la parade (33e). Une occasion qui réveillait un peu les Super Eagles qui punissaient la Côte d’Ivoire dans la foulée. Sur un corner mal renvoyé, le capitaine Troost-Ekong plaçait un coup de tête ravageur (1-0, 40e) pour climatiser une équipe ivoirienne dominatrice.

Au retour des vestiaires, la Côte d’Ivoire n’avait donc d’autres choix que d’attaquer pour revenir au score. Et cela aurait pu arriver rapidement sans une intervention énorme signée Bassey qui stoppait le ballon sur sa ligne sur une frappe de Gradel (47e). Juste avant ça, Nwabali s’était interposé devant Adingra.

Le gardien nigérian, qui a la particularité d’être le seul joueur évoluant en Afrique dans cette finale, repoussait aussi frappe lointaine de Kossounou (60e). Mais il se trouait légèrement sur la tête de Kessié qui égalisait et faisait exploser le stade d’Ebimpé (1-1, 63e). De quoi confirmer la domination ivoirienne et surtout punir un Nigeria qui s’était arrêté de jouer.

Et ce but ne réveillait pas du tout les Super Eagles. Au contraire. Les coéquipiers d’un Victor Osimhen, assez discret, continuaient de reculer et de subir les vagyes ivoiriennes. Adingra, sur son couloir gauche, faisait vivre des misères à la défense nigériane et c’est lui qui délivrait un excellent centre pour le but de Sébastien Haller. L’attaquant de Dortmund reprenait le ballon du bout du pied pour donner l’avantage à son équipe (2-1, 84e). Un but qui a suffi à obtenir cette troisième étoile.

La Côte d’Ivoire remporte une troisième CAN dans une édition assez folle. Le Nigera s’incline une nouvelle fois en finale et devra patienter pour obtenir une quatrième Coupe d’Afrique à son palmarès.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Les nominations du conseil des ministres

Les nominations du conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Culture : décès de El Hadji Alé Niang, la “voix de Bambey !

Culture : décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey !

ADVERTISEMENT