Etat civil : la plaidoirie de Aliou Cissé

«Si vous voulez que vos enfants deviennent des coaches, enregistrez-les à l’état civil dès la naissance». C'est le plaidoyer fait par Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de sa visite dans les villages de Pakour et Koppé Maoundé.

Aliou Cissé en conférence de presse de veille de match face à l'Equateur (Photo FSF)

Les habitants des villages de Pakour et Koppé Maoundé ont eu l’honneur de serrer la main du coach de l’Equipe nationale de football du Sénégal, mercredi passé. Aliou Cissé a pris un bain de foule et serré la main de plusieurs centaines d’enfants, de jeunes et moins jeunes de tous sexes, et pris des photos avec eux. D'après Le Quotidien, il a ravi la vedette à tous les membres de la délégation d’une dizaine d’agents du ministère de l’Hygiène publique, de l’Unicef et du Casades. On n’avait d’yeux et d’oreilles que pour le champion d’Afrique de football.

ADVERTISEMENT

Le chef du village de Koppé Maoundé, où a eu lieu la rencontre avec les communautés bénéficiaires des latrines améliorées, objets de la visite, a fait du coach un citoyen d’honneur de ce patelin distant de près de 700 km de Dakar. Un terrain lui y est, d’ailleurs, attribué gratuitement. Un honneur qu’a accepté M. Cissé, qui a promis de revenir dans cette localité.

L’ambassadeur itinérant de l’Unicef a profité de cette écoute attentionnée pour demander aux habitants, aux femmes surtout, de maintenir propre le village, comme c’est le cas actuellement, de continuer à fréquenter les latrines pour ne pas aller faire les besoins à l’air libre, et surtout à faire le choix d’éduquer leurs enfants, les filles en particulier.

Mieux, le coach a demandé aux parents de se faire un devoir, une obligation même, d’enregistrer leurs enfants à l’état civil à la naissance, avant même d’organiser un baptême, qui coûte plus cher que ce document d’identification qui détermine la citoyenneté du sujet. Il insiste : «Si vous voulez avoir des Aliou Cissé dans votre village, il faut enregistrer vos enfants à l’état civil. C’est le préalable à tout, pour leur meilleur devenir.» Il est écouté religieusement par une foule, très contente de cette rencontre inouïe, inespérée avec un symbole du Sénégal qui gagne.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mbour : l’incroyable histoire du couple qui a donné naissance et baptisé sa fille en prison

Mbour : l’incroyable histoire du couple qui a donné naissance et baptisé sa fille en prison

Parfums volés : 2 ans de prison avec sursis pour Gris 2

Parfums volés : 2 ans de prison avec sursis pour Gris 2

Suspendu 4 ans, Pogba prend la parole

Suspendu 4 ans, Pogba prend la parole

'Je vais quitter TikTok: la triste annonce du comédien Boss

'Je vais quitter TikTok": la triste annonce du comédien Boss

Pawlish Mbaye sur le mariage de Guy Marius Sagna:  'c'est une stratégie de Macky Sall'

Pawlish Mbaye sur le mariage de Guy Marius Sagna: 'c'est une stratégie de Macky Sall'

Zac Mbao: un couturier arrêté avec 150 cornet de yamba

Zac Mbao: un couturier arrêté avec 150 cornet de "yamba"

Manifestations réprimées au Sénégal : la grave révélation de Al Jazeera

Manifestations réprimées au Sénégal : la grave révélation de Al Jazeera

Un candidat à la Présidentielle serait un homosexuel, l'autre un narcotrafiquant

Un candidat à la Présidentielle serait un homosexuel, l'autre un narcotrafiquant

Marché central de Mbour : des cantines consumées, 100 millions de pertes

Marché central de Mbour : des cantines consumées, 100 millions de pertes

ADVERTISEMENT