France : le club de football d'Argy sauvé par des migrants

Argy, ville française de 610 habitants dispose d’une équipe de football, l'US Argy qui évolue en quatrième division départementale, l’avant-dernier échelon de l'Indre. Mais l’année dernière, la formation centenaire ne comptait plus que 6 licenciés et a failli mettre la clé sous le paillasson. Elle a été sauvée de justesse par une quinzaine de demandeurs d’asile.

Us Argy en France

« Notre situation à Argy, c'est que ce club, qui a 102 ans cette année, allait devoir fermer dans l'inquiétude de ses dirigeants car il n'y avait pas assez de joueurs. Et grâce aux migrants qui sont installés à Buzançais, à Châteauroux, un d'entre eux ont proposé de venir avec des collègues intéressés par le football. Et à Argy, sept nationalités s'entraînent avec les bénévoles d'Argy, oui, c'est très beau », explique Bernadette Villemont, maire d'Argy.

Ils sont Gambiens, Maliens, Guinéens, Ivoiriens, Colombiens. Et il y a aussi des français. Ces footballeurs ne manquent pas d’ambition. « Tous ces joueurs jouaient les uns avec les autres au City Parc ou sur des terrains ici et là, et ce n'était que temporaire. Et ils voulaient avoir une équipe pour vraiment s'améliorer au football, pour aller plus haut. ... Alors nous étaient une équipe sans joueurs et c'étaient des joueurs qui cherchaient une équipe. Donc ça a marché tout de suite et il n'y avait aucune raison pour que ça ne marche pas. », raconte Jean-Marie Biaunier, président du club Argy.

Et ça marche plutôt bien puisque quelques mois plus tard, le club cosmopolite évolue à la troisième place de son championnat. « Tout d'abord, quand nous sommes arrivés à Argy, nous n'avons pas eu de difficultés à nous intégrer, à communiquer avec les joueurs qui étaient déjà là, dans le jeu. Beaucoup étaient partis. Mais avec ceux qui sont là, c'était vraiment sympa. Résultat, on s'entendait bien et maintenant on communique, on s'amuse, c'est comme une petite famille. », explique Telly, apprenti soudeur et chaudronnier, de Guinée Conakry. Pour ces migrants, l'intégration passera sans nul doute aussi par le ballon rond.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le père de Sidiki Diabaté est décédé

Le père de Sidiki Diabaté est décédé

Une autre mauvaise nouvelle pour les abonnés de Netflix

Une autre mauvaise nouvelle pour les abonnés de Netflix

La dispute avec son épouse, son fils et le meurtre

La dispute avec son épouse, son fils et le meurtre

Tamba : deux personnes, dont un policier, tuées dans un accident

Tamba : deux personnes, dont un policier, tuées dans un accident

Évacué en France, Cheikh Sadibou Diagne est finalement décédé

Évacué en France, Cheikh Sadibou Diagne est finalement décédé

La plus belle fille du Sénégal étudie les Sciences criminelles

La plus belle fille du Sénégal étudie les Sciences criminelles

Aéroports, gares, entreprises...: une panne géante de Microsoft paralyse le monde

Aéroports, gares, entreprises...: une panne géante de Microsoft paralyse le monde

Mame Gor Ngom, nouveau patron de la communication du Gouvernement

Mame Gor Ngom, nouveau patron de la communication du Gouvernement

Direction Générale des Élections: Thiendella Fall viré

Direction Générale des Élections: Thiendella Fall viré