'Noir de m…' la raison du coup de sang de Sadio Mané

Désolantes révélations sur l'altercation entre Leroy Sané et Sadio Mané, qui a eu lieu cette semaine à Manchester. Des insultes racistes auraient fait dégoupiller le Sénégalais.

Sadio Mané Leroy

Le Bayern Munich a vécu une sale semaine avec sa lourde défaite à Manchester City (3-0), en quart de finale aller de la Ligue des Champions. Mais en Bavière, on parle surtout du coup infligé par Sadio Mané à son coéquipier Leroy Sané après la rencontre, qui a valu une blessure à la lèvre de l’international allemand. Un débordement assez rare dans un vestiaire où se côtoient les stars mondiales, mais la situation a littéralement explosé après la déroute à Manchester.

ADVERTISEMENT

Sané aurait dépassé les bornes

Le dérapage verbal s’est vite transformé en règlement de compte, et l’ancien joueur de Liverpool en est venu aux mains. Selon la presse sénégalaise et le site d'actualité Taggat, Leroy Sané, qui est pourtant métisse, a dépassé les bornes en traitant son coéquipier de "Scheisse Schwarzer" (noir de m… dans la langue de Goethe), ce qui a provoqué sa vive réaction. Immédiatement, les joueurs sont venus s’interposer, ce qui a empêché les choses d’aller plus loin. L’international allemand a été sorti du vestiaire alors que le Sénégalais a été calmé par ses coéquipiers. Sané a ensuite repris ses esprits et a présenté ses excuses à Mané et aux autres joueurs dès leur retour à l’hôtel.

Le club a de son côté essayé de passer l’évènement sous silence avant de prendre des sanctions, ce qui a été le cas ce jeudi après l’entrainement, puisque les deux hommes sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. L’ancien de Liverpool en a aussi profité pour s’excuser pour son comportement, la joute verbale et le coup de sang ne donnant pas vraiment une bonne image de lui et du club dans les médias.

ADVERTISEMENT

L’incident semble en tout cas noté et condamné de la part du Bayern Munich, qui accueillera Hoffenheim sans plusieurs de ses joueurs ce week-end. Même si la sanction disciplinaire était inévitable, Thomas Tuchel s’en serait bien passé alors que le titre est loin d’être dans la poche, puisque les Bavarois n’ont que deux points d’avance sur le Borussia Dortmund. Et surtout, il y a un élan à retrouver avant le match retour face à Manchester City, qui aura lieu dès la semaine prochaine.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

ADVERTISEMENT