Bombardier bat Balla Gaye 2 sur décision arbitrale !

C'est un Bombardier chambreur qu'on a vu du côté de l'arène nationale face à un Balla Gaye 2 méconnaissable ce samedi 1er janvier 2022.

Le lutteur Bombardier

.

C'est fait ! Bombardier a décroché sa deuxième victoire sur Balla Gaye 2 ce samedi. Le B52 l'a emporté par décision arbitrale, le Lion de Guédiawaye -donné favori- ayant atteint le nombre limite d'avertissements avant la fin du temps réglementaire. Si la passivité des deux lutteurs devenait presque trop agaçant, il y a eu du bon spectacle pour autant.

Loin de son niveau habituel, Balla Gaye 2 n'a pas réussi à déstabiliser son adversaire. Manque de fraîcheur, d'entrain, passivité… c'est ce qui a valu au fils de Double Less cinq (5) avertissements, soit deux (2) de plus que le colosse de Mbour qui s'en tire avec trois notifications. Mais Bombardier n’a pas déçu. Même à 45 ans, le B52 a fait une démonstration de force, sans doute le fruit des préparations en MMA.

Pendant les échanges de coups, comme au corps à corps, Bombardier n'a montré aucune faiblesse, ne laissant que des miettes à un Balla Gaye 2 impuissant et agacé voire grincheux. Ce dernier va même céder sous le poids de Bombardier au terme d'une époustouflante action mais l'arbitre les a rappelés au centre, jugeant que la chute a eu lieu en dehors de l'enceinte.

BOMBARDIER AU-DESSUS TACTIQUEMENT ET PHYSIQUEMENT

C'est une décision arbitrale qui a donné la victoire à Bombardier mais c'est autre chose qui est venu à bout de la détermination de son adversaire. Le colosse de Mbour a non seulement fait montre d'une solide défense contre Balla Gaye 2, mais ses contre-attaques ont fait très mal à ce dernier qui a fini par refuser d'aller chercher son adversaire. Visiblement, la stratégie de Bombardier était basée sur la défense, laisser son adversaire venir à lui et riposter avec de puissants coups à défaut de le bloquer avec le fameux "ndenguèñ". Le Mbourois s'est même permis de chambrer son adversaire avec un numéro de danse.

Mais, la différence s'est surtout ressentie sur le physique des deux lutteurs. Bombardier (45 ans) semblait en bien meilleure forme que Balla Gaye 2 (41 ans). Ce dernier n'a presque jamais réussi à mettre son adversaire en danger, ses maigres initiatives se sont toutes soldées par un échec. On a senti un Balla Gaye un peu émoussé qui aurait même pu se manger un K.O dès les premiers échanges de coups.

Bombardier inflige donc une deuxième défaite à Balla Gaye 2 et prouve au monde entier qu'il lui reste encore quelques années à tirer dans le sport de haut niveau.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Une pirogue en provenance du Sénégal interceptée en Espagne avec 69 migrants

Une pirogue en provenance du Sénégal interceptée en Espagne avec 69 migrants

Al Khayri: le chanteur Demba Guissé prend une niarel

Al Khayri: le chanteur Demba Guissé prend une niarel

Hors administration publique : plus de 41 heures de travail

Hors administration publique : plus de 41 heures de travail

Adja Thiaré est toujours hospitalisée

Adja Thiaré est toujours hospitalisée

Le Tchad béni, le Mali banni par la communauté internationale

Le Tchad béni, le Mali banni par la communauté internationale

Pourquoi vous ne devez surtout pas laver ces aliments

Pourquoi vous ne devez surtout pas laver ces aliments

Le fils du ministre Mariama Sarr déféré puis libéré

Le fils du ministre Mariama Sarr déféré puis libéré

Amnistie : Karim Wade menace de démissionner du PDS

Amnistie : Karim Wade menace de démissionner du PDS

Liberté provisoire: Sitor Ndour attend la décision de la chambre d'accusation

Liberté provisoire: Sitor Ndour attend la décision de la chambre d'accusation