Bombardier bat Balla Gaye 2 sur décision arbitrale !

C'est un Bombardier chambreur qu'on a vu du côté de l'arène nationale face à un Balla Gaye 2 méconnaissable ce samedi 1er janvier 2022.

Le lutteur Bombardier

C'est fait ! Bombardier a décroché sa deuxième victoire sur Balla Gaye 2 ce samedi. Le B52 l'a emporté par décision arbitrale, le Lion de Guédiawaye -donné favori- ayant atteint le nombre limite d'avertissements avant la fin du temps réglementaire. Si la passivité des deux lutteurs devenait presque trop agaçant, il y a eu du bon spectacle pour autant.

Loin de son niveau habituel, Balla Gaye 2 n'a pas réussi à déstabiliser son adversaire. Manque de fraîcheur, d'entrain, passivité… c'est ce qui a valu au fils de Double Less cinq (5) avertissements, soit deux (2) de plus que le colosse de Mbour qui s'en tire avec trois notifications. Mais Bombardier n’a pas déçu. Même à 45 ans, le B52 a fait une démonstration de force, sans doute le fruit des préparations en MMA.

Pendant les échanges de coups, comme au corps à corps, Bombardier n'a montré aucune faiblesse, ne laissant que des miettes à un Balla Gaye 2 impuissant et agacé voire grincheux. Ce dernier va même céder sous le poids de Bombardier au terme d'une époustouflante action mais l'arbitre les a rappelés au centre, jugeant que la chute a eu lieu en dehors de l'enceinte.

BOMBARDIER AU-DESSUS TACTIQUEMENT ET PHYSIQUEMENT

C'est une décision arbitrale qui a donné la victoire à Bombardier mais c'est autre chose qui est venu à bout de la détermination de son adversaire. Le colosse de Mbour a non seulement fait montre d'une solide défense contre Balla Gaye 2, mais ses contre-attaques ont fait très mal à ce dernier qui a fini par refuser d'aller chercher son adversaire. Visiblement, la stratégie de Bombardier était basée sur la défense, laisser son adversaire venir à lui et riposter avec de puissants coups à défaut de le bloquer avec le fameux "ndenguèñ". Le Mbourois s'est même permis de chambrer son adversaire avec un numéro de danse.

Mais, la différence s'est surtout ressentie sur le physique des deux lutteurs. Bombardier (45 ans) semblait en bien meilleure forme que Balla Gaye 2 (41 ans). Ce dernier n'a presque jamais réussi à mettre son adversaire en danger, ses maigres initiatives se sont toutes soldées par un échec. On a senti un Balla Gaye un peu émoussé qui aurait même pu se manger un K.O dès les premiers échanges de coups.

Bombardier inflige donc une deuxième défaite à Balla Gaye 2 et prouve au monde entier qu'il lui reste encore quelques années à tirer dans le sport de haut niveau.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

La liste des bagages interdits à bord du TER

La liste des bagages interdits à bord du TER

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Voyages et loisirs

Tapha Tine vs Boy Niang 2: L'arène nationale retient son souffle!

Tapha Tine vs Boy Niang 2: L'arène nationale retient son souffle!

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Sorcellerie : voici le top 5 des pays les plus mystiques d'Afrique

Sorcellerie : voici le top 5 des pays les plus mystiques d'Afrique

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Afrique de l'Ouest : Plus de 300 jeunes partent travailler en France grâce à Euro Placement !

Afrique de l'Ouest : Plus de 300 jeunes partent travailler en France grâce à Euro Placement !