Commerce mondial : les prédictions sombres de l'OMC

La croissance du commerce international serait de seulement 1 % l'an prochain, selon les nouvelles prévisions de l'OMC.

Commerce mondial

La directrice générale de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Ngozi Okonjo-Iweala, a beau s'attendre à une récession mondiale , ses statisticiens restent plutôt confiants sur la résistance des échanges commerciaux. En publiant, mercredi, de nouvelles prévisions, les économistes de l'OMC avancent une croissance de 1 % du commerce international en 2023. Le commerce mondial pourrait même se replier de près de 3 % si la situation internationale - guerre en Ukraine, inflation, marchés financiers déstabilisés - se détériore.

Certes, par rapport à leur précédente projection où ils attendaient une hausse de 3,4 %, la correction est d'importance. « Les perspectives s'assombrissent », a relevé la directrice générale lors d'une conférence de presse. Le produit intérieur brut (PIB) mondial devrait augmenter de 2,3 % en 2023, soit un point de pourcentage de moins par rapport aux prévisions précédentes.

En août dernier, l'indice des directeurs d'achat global est tombé à son plus bas niveau en 26 mois, à 50,3 points, soit juste au-dessus de la valeur de seuil distinguant croissance et contraction de l'activité. Parallèlement, l'indice des nouvelles commandes à l'exportation est descendu à 47 points, signe clair d'une contraction. « Ces résultats donnent à penser que l'activité manufacturière mondiale s'enlise et que le commerce des marchandises continuera de ralentir dans les prochains mois », avertit l'OMC.

Mais d'autres indicateurs permettant de mieux appréhender la situation des chaînes d'approvisionnement mondiales montrent que les tensions inflationnistes, quoique toujours fortes, ont peut-être atteint leur niveau maximal. Les délais de livraison se sont raccourcis en août et les stocks de produits finis ont augmenté. « Il y a quelques mois, on y aurait vu les signes positifs d'un allégement des pressions sur les chaînes d'approvisionnement mais, aujourd'hui, ces résultats pourraient annoncer un ralentissement de la demande mondiale », craint l'OMC.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Les nominations du conseil des ministres

Les nominations du conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Culture : décès de El Hadji Alé Niang, la “voix de Bambey !

Culture : décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey !

ADVERTISEMENT