Expresso Sénégal éclaboussé par les Pandora Papers

Expresso Sénégal figure dans les Pandora Papers. Selon la nouvelle enquête du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ).

expresso

...

Le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) révèle que Sudatel a planqué sa filiale sénégalaise, Expresso, dans les Iles vierges britanniques, afin de dissimuler des fonds dans des sociétés offshores et des paradis fiscaux pour échapper aux impôts.

Expresso Sénégal figure dans les Pandora Papers. Selon la nouvelle enquête du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), depuis le 13 février 2008, Sudatel a « planqué » durant treize ans une société offshore dans un paradis fiscal situé aux Iles Vierges Britanniques. Expresso partage son siège qui se trouve au 3e étage de Yamraj Building, Market square, P.O Box 3175, Road town, à Tortola, ce petit coin de paradis de 55,7 km. Cette adresse n’est qu’un écran parce qu’Expresso Sénégal la partage avec d’autres sociétés telles que Greencord holdng limited, Birdey international limited, VBasait invertments limited.

L’adresse d’Expresso Sénégal, à sa création loin de Dakar, est aussi celle de la société fiduciaire Trident Trust company limited pilotée parr Paul Van Lienden, un Néerlandais spécialisé dans le montage de sociétés offshore dont le nom est apparu dans plusieurs histoires de corruption en Angola et au Brésil.

Pour ceux qui s’en souviennent pas, le rapport Hérail, du nom de ce magistrat français et conseiller de la banque mondiale dans le cadre de la mise en œuvre du programme Star, évoquait comme un possible lien dans l’affaire des commissions présumées de Sudatel.

En effet, dans son rapport traitant l’affaire des comptes de Monaco, le magistrat a consacré un chapitre entier à cette présumée affaire de versement de pots-de-vin sous le titre « versement de commissions pouvant constituer des actes d’enrichissement illicite (liens avec le dossier SUDATEL) »

Dans son rapport, Hérail écrit : « Il ressort de l’examen des documents remis que Mr. Ibrahim Aboukhalil, a délibérément et systématiquement mis en place un groupe et organisé les activités de celui-ci, à travers un maillage de sociétés off-shore domiciliées principalement aux îles Vierges Britanniques, à Hong-Kong, au Panama et au Luxembourg. Il est loisible de constater que les intermédiaires régulièrement sollicités sont au nombre de trois ». Parmi eux, l’expert cite la société Citco qui serait « le lien possible dans le dossier Sudatel ».

Citco, le possible lien avec Sudatel

Le siège de Citco, intervenu dans l’ouverture de plusieurs comptes monégasques de Bibo est domicilié à « Trident Chambers » Roadtown à Tortola aux Îles Vierge Britannique et qui a un bureau de représentation à Monaco. « CITCO a pour rôle de constituer les véhicules dont « Bibo » a besoin », c’est-à-dire en l’espèce, d’incorporer la plupart qui disposent d’un compte à Monaco aux BVI.

L’adresse de CITCO est tout à fait intéressante car elle permet d’établir un lien avec un second cabinet installé dans le même immeuble à Tortola, à savoir la société fiduciaire « Trident Trust Company Limited » dont l’adresse complète est : Trident Chambers, Wickhams Cay Po box 146, Road- Town à Tortola.

Pour confirmer ce lien, il faut également préciser que ce second cabinet a procédé aux formalités d’incorporation de la société Lea Trading aux BVI. Or, on retrouve Lea Trading jouant le rôle de Directeur Général dans trois des sociétés constituées par CITCO pour le compte de Mr. Ibrahim Aboukhalil, à savoir les sociétés Aviation Handling Services International Ltd (AHS) D620/120, GP International Group Limited D615/69, Menzies Afrique Centrale Limited D635/117.

Des virements suspects de Bibo à Colombo intermédiaire dans l’affaire Sudatel, au cœur du rapport

En plus de l’affaire Sudatel, Cheikh Faye dit "Colombo" est au cœur d’un rapport de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF). Pour tout comprendre, il faut remonter à l’avenant 1 de la convention pour l’exploitation de Zircon signée entre l’Etat du Sénégal alors représenté par Me Madické Niang, ministre des Mines à l’époque, et Mineral deposits limited (MDL). Au moment de la signature du compte, MDL était représentée par Cheikh Faye. Or, ce même Cheikh Faye était le propriétaire d’un compte ouvert à Dakar par MDL. Dès sa signature, des chèques de plus de 1,5 milliard de FCfa ont été émis et transmis à des personnes sans lien apparent avec la société. N’empêche, la CENTIF qui a pu retracer cette manne a découvert qu’elle a servi à arroser de gros bonnets dont le secrétariat général à la Présidence dirigée à l’époque des faits par Abdoulaye Baldé. Les renseignements financiers étaient convaincus que MDL a distribué des commissions à la pelle après avoir décroché sa convention.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Carnet rose: L'actrice Katy Chimère Diaw est devenue maman

Carnet rose: L'actrice Katy Chimère Diaw est devenue maman

Conseil de discipline:Me Abdy Nar Ndiaye dément toute convocation

Conseil de discipline:Me Abdy Nar Ndiaye dément toute convocation

Vaste arnaque à Free : des millions volés, le faux directeur arrêté

Vaste arnaque à Free : des millions volés, le faux directeur arrêté

Prix Nobel de médecine: le Suédois Svante Pääbo primé

Prix Nobel de médecine: le Suédois Svante Pääbo primé

Le séjour carcéral de Kalifone prolongé

Le séjour carcéral de Kalifone prolongé

Passeports diplomatiques : l'ex-dircab de Macky Sall à la barre

Passeports diplomatiques : l'ex-dircab de Macky Sall à la barre

Pleurs et peur au Faso [Opinion du Contributeur]

Pleurs et peur au Faso [Opinion du Contributeur]

Thiès : les journalistes formés sur les règles du Handball

Thiès : les journalistes formés sur les règles du Handball

Derby de Manchester :Ronaldo est resté sur le banc « par respect », selon son entraineur

Derby de Manchester :Ronaldo est resté sur le banc « par respect », selon son entraineur