FCFA : la nouvelle posture de Sonko

Le Premier ministre Ousmane Sonko est revenu à la charge hier ce jeudi 16 mai à l’UCAD au sujet du franc CFA.

Sonko et Melechon

D'emblée, Ousmane Sonko a pointé les « irrégularités de la gestion » lors d’une conférence de presse conjointe avec le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, en visite au Sénégal. Après une conférence qui s’est vite transformée en meeting, le chef du gouvernement a fait face à la presse en compagnie de son hôte.

Il s’est voulu clair : « nous optons sans équivoque pour une sortie prudente de ce système car les Banques centrales, ayant perdu toute initiative de change pour maintenir ce taux de réserve, compriment nos économies et réduisent l’activité interne par une limitation des émissions monétaires ».

Très en verve, après une fusion avec les étudiants dans un amphi surchauffé, Ousmane Sonko a exprimé le fond de sa pensée au sujet de la commune aux pays de l’UEMOA. « Ce que nous proposons, c’est de restituer à la monnaie ses fonctions d’écoute et de financement de l’économie par la formulation de l’offre des productions à l’exportation et à la consommation intérieure dite aux politiques intérieures », a-t-il ajouté.

ADVERTISEMENT

Poursuivant son propos, le Premier ministre a argumenté : « imaginez que les pays africains s’endettent en devise étrangère. Ce qui les expose à des fluctuations du marché. Cela doit cesser parce que nous en subissons les conséquences. Si j’en parle, c’est qu’à chaque fois qu’un homme politique africain soulève la question monétaire, il devient le diable incarné », a-t-il soutenu. S’exprimant sur la prise en charge de ce débat dans l’espace public, il a expliqué que c’est un sujet qui ne saurait être tabou. « Nous n’avons pas le droit de parler de notre propre monnaie, ni dans nos parlements, ni dans les plateaux de télé. Nous allons imposer ce débat avec des changements qui ne sauraient tarder », a insisté le leader du Pastef.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Guy Marius : «Macron sait que Diomaye balaiera tous les soldats français»

Guy Marius : «Macron sait que Diomaye balaiera tous les soldats français»

Mairie de Ziguinchor : un Conseil municipal convoqué le 27 juin pour remplacer Sonko

Mairie de Ziguinchor : un Conseil municipal convoqué le 27 juin pour remplacer Sonko

Trafic international de drogue : le rappeur AKBess placé sous mandat de dépôt

Trafic international de drogue : le rappeur AKBess placé sous mandat de dépôt

Euro 2024 : le Portugal qualifié en 8e

Euro 2024 : le Portugal qualifié en 8e

Mali : mandat d'arrêt contre l'islamiste Iyad Ag Ghaly

Mali : mandat d'arrêt contre l'islamiste Iyad Ag Ghaly

Culture : le pagne tissé, un tissu sacré en Afrique !

Culture : le pagne tissé, un tissu sacré en Afrique !

Diamniadio: un corps d'homme retrouvé calciné dans un hôtel-bar

Diamniadio: un corps d'homme retrouvé calciné dans un hôtel-bar

CAN 2025 : la CAF confirme le report en 2026

CAN 2025 : la CAF confirme le report en 2026

Sénégalais abattu en Allemagne :  nouvelles révélations accablantes

Sénégalais abattu en Allemagne : nouvelles révélations accablantes

ADVERTISEMENT