Filière meunière : 16.000 emplois menacés

La filière meunière fait face à une forte dégradation des conditions d'approvisionnement et de production due à la crise de Covid-19. L'Association des Meuniers Industriels du Sénégal (AMIS) qui faisait face à la presse alerte sur les pertes d’emplois.

Filière meunière : 16.000 emplois menacés

Son président Claude Demba Diop renseigne que 1 000 emplois directs et 15 000 emplois indirects sont menacés. Ainsi, les meuniers demandent-ils la révision des prix du sac de farine de blé.

Ce, malgré une suspension totale de la TVA avec une suppression des droits de douane depuis le 1er septembre 2021.

L’État est passé d'une réduction de 6 % de TVA en février 2021 à une suspension totale avec suppression des droits de douane depuis le 1er septembre 2021.

Selon les meuniers, ces mesures ne suffisent pas à sauver l'industrie meunière. C'est-à-dire, même si avec 0 % de droit de douane et 0 % de TVA, le prix actuel pratiqué au Sénégal ne peut pas permettre aux unités industrielles de survivre parce qu'elles perdent de l'argent tous les jours.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn