Le marché numérique africain devrait atteindre 712 milliards USD d’ici 2050

La cybersécurité est au cœur des priorités mondiales alors que le secteur numérique constitue un catalyseur pour le développement des Etats africains dans plusieurs domaines à en croire les informations de Socialnetlink.

Rduire la division numrique en  copy

D’après un rapport de la Commission Economique Africaine publié en 2022, le marché numérique africain, devrait atteindre 712 milliards USD à l’horizon 2050. Selon les experts, l’Afrique perd chaque année près de 4 milliards USD à cause de la cybercriminalité. En effet, selon les données officielles, le faible niveau de préparation de l’Afrique en matière de cybersécurité coûte aux États africains en moyenne 10 % de leur Produit Intérieur Brut (PIB).

Cela soulève la nécessité pour les Etats africains de renforcer leur résilience dans le cyberespace. A l’instar des gouvernements africains, Techso group entend participer à la dynamisation du secteur. "Nous sommes principalement spécialisés dans la cybersécurité, nous accompagnons beaucoup de banques et donc cette expertise reconnue à travers le monde à travers les accréditations dont Techso dispose nous ouvre aujourd’hui les possibilités d’offrir nos services sur tout le continent a souligné", Daouda Sow, Président de TECHSO Group – Sénégal

Selon le même rapport, le continent souffre d’une pénurie de 100 000 personnels compétents en cybersécurité depuis 2020, une pénurie qui ne ferait qu’augmenter alors que l’industrie du commerce électronique en Afrique prévoit d’atteindre 75 milliards de dollars d’ici 2025. Pour inverser la courbe, les experts appellent les gouvernements africains à établir un cadre juridique et réglementaire sur la cybersécurité et investir dans le renforcement des capacités, pour développer les talents locaux.

Nous en tant que spécialistes nous souffrons pour trouver des experts qualifiés, la question de ressources humaines est vraiment préoccupante, il y a énormément de besoin en terme de besoin de cybersécurité, aujourd’hui on remarque qu’il y a un manque notamment sur le continent pour faire face à ce besoin qui est là ajoute le Président de TECHSO Group – Sénégal

Rappelant qu’ en mars 2022, la déclaration de Lomé sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité en Afrique a été adoptée par les chefs d’État et de gouvernement africains pour faire en sorte que la cybersécurité soit une priorité absolue au plus haut niveau de gouvernance.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT