Les taxes sur le mobile money menace l'inclusion financière en Afrique (rapport)

Le mobile money est un système qui permet aux utilisateurs de faire des transactions financières à partir de leur téléphone mobile. Il a révolutionné la manière dont les gens gèrent leur argent en Afrique. Si le mobile money a permis de stimuler la croissance économique du continent, les taxes sur les transactions constituent un obstacle de taille à l'inclusion financière, nous renseigne un rapport de Vodacom Group.

Mobile money

Selon un plaidoyer publié le 31 mars dernier par l'opérateur sud-africain de téléphonie mobile Vodacom Group, la taxes sur les transactions de mobile money risque de freiner les progrès réalisés en termes d'inclusion financière sur le continent africain.

Les gouvernements africains ont instauré ces taxes dans l'espoir d'augmenter leurs recettes fiscales, mais cela a entraîné une baisse du volume et de la valeur des transactions dans plusieurs pays.

Selon ladite étude, en Afrique subsaharienne, les opérateurs font face à des niveaux d'imposition élevés. Les taxes sur le secteur de la téléphonie mobile comme les droits d'accise (impôt indirect perçu sur la consommation) s’élève à 17 % sur le temps de communication.

Ces taxes ont également eu des effets négatifs sur les consommateurs, en particulier les populations non bancarisées à faible revenu, qui sont très sensibles aux coûts des transactions.

C’est à la lumière de cette situation que Vodacom Group recommande aux gouvernements de prendre en compte le principe d'équité fiscale dans leurs stratégies de taxation du mobile money afin de ne pas pénaliser les personnes à faible revenu et de ne pas freiner les précieux gains réalisés en matière d'inclusion financière.

ADVERTISEMENT

Pour rappel, le mobile money a transformé la vie de centaines de millions d'Africains en permettant des opérations financières via un simple téléphone mobile et a eu des effets très bénéfiques sur l'inclusion financière en Afrique, où l'Association mondiale des opérateurs de téléphonie (GSMA) a recensé 621 millions de comptes d'argent mobile à la fin de l'année 2021.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Barth' et Bougane veulent voir Sonko mourir en prison

"Barth' et Bougane veulent voir Sonko mourir en prison"

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

ADVERTISEMENT