Marathon budgétaire : ouverture de la 1ère session aujourd’hui

Après l’installation de la nouvelle Assemblée, place maintenant au marathon budgétaire.

Assemblée nationale Sénégal

La session ordinaire unique s'ouvre aujourd'hui vendredi 14 octobre et va prendre fin en juin. Les députés qui vont siéger à l’Assemblée nationale aujourd’hui vont recevoir le projet de budget général puisque, selon l’article 68 de la constitution qui encadre le vote du projet de loi en question, il doit être déposé sur le bureau du président de l’Assemblée nationale au plus tard le jour de l’ouverture de la session ordinaire unique.

Et à compter de ce jour, l’Assemblée nationale dispose de 60 jours au plus tard pour voter les projets de lois de finances. Pour parer aux éventuels imprévus, le législateur a aménagé des alinéas pour offrir une dérogation au président de la République. Le premier concerne le retard du dépôt du projet de loi. Dans ce cas, il est prévu une prolongation de la durée de la session.

«Si par suite d’un cas de force majeure, le président de la République n'a pu déposer le projet de loi de finances de l’année en temps utile pour que l’Assemblée nationale dispose, avant la fin de la session fixée, du délai prévu à l’alinéa précédent, la session est immédiatement et de plein droit prolongée jusqu’à l’adoption de la loi des finances».

Le deuxième alinéa traite du blocage du projet de loi jusqu’à l’expiration du délai des 60 jours. L’article 68 de la constitution permet au président de la République de le mettre en vigueur par décret «Si le projet de loi de finances n’est pas voté définitivement à l’expiration du délai de soixante jours prévu, il est mis en vigueur par décret, compte tenu des amendements votés par l’Assemblée et acceptés par le président de la République».

Quant au dernier alinéa, il confère au Président le droit de débloquer la situation si le budget n’est pas voté jusqu’au début de l’année financière. «Si compte tenu de la procédure prévue, la loi de finances de l’année n’a pu être mise en vigueur avant le début de l’année financière, le Président est autorisé à reconduire par décret les services votés».A noter que la Cour des comptes assiste le président de la République, le gouvernement et l’Assemblée nationale dans le contrôle des lois des finances.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le Brésil cartonne la Corée du Sud

Le Brésil cartonne la Corée du Sud

Tristesse et désillusion après l'élimination des lions du Sénégal

Tristesse et désillusion après l'élimination des lions du Sénégal

Trafic aérien : les ADS ont recensé 22 540 mouvements d'avions

Trafic aérien : les ADS ont recensé 22 540 mouvements d'avions

Le Sénégal 4e pays africain ayant reçu le plus d’argent de sa diaspora en 2022

Le Sénégal 4e pays africain ayant reçu le plus d’argent de sa diaspora en 2022

Grève de la faim : Pape Alé Niang au plus mal

Grève de la faim : Pape Alé Niang au plus mal

Ça devient moche [Opinion du Contributeur]

Ça devient moche [Opinion du Contributeur]

Ne politisons pas la bêtise ! [Opinion du Contributeur]

Ne politisons pas la bêtise ! [Opinion du Contributeur]

Exclu de la sélection, le gardien camerounais Onana joue au football de rue

Exclu de la sélection, le gardien camerounais Onana joue au football de rue

Ce trait de caractère prouve que vous êtes plus intelligent que les autres

Ce trait de caractère prouve que vous êtes plus intelligent que les autres